Type and press Enter.

Une belle journée à Trieste, Italie

Trieste a été la deuxième étape de mon roadtrip dans les Balkans. Oui je sais, ce n’est pas encore les Balkans, mais c’était un arrêt sur la route ! Après Turin, c’était seulement la deuxième ville que je visitais en Italie, et une chose est sûre : ce ne sera pas la dernière.

A peine arrivée, que dis-je, quelques kilomètres avant d’entrer en ville, la route longeait la mer Adriatique, bleue, scintillante, magnifique. Je savais que c’était de bonne augure ! J’adore conduire sur de belles routes comme ça. Souvent je ne peux pas m’arrêter pour en profiter et prendre une photo souvenir, et je me dis “j’aimerais bien que mes yeux puissent prendre des photos”. Mais je garde les images en tête, j’espère qu’elles ne s’effaceront pas.

Enfin bref, tout ça pour dire : que peut-on faire à Trieste en une journée ? Eh ben c’est parti !

Une belle journée à #Trieste, #Italie

Piazza della Borsa

Située non loin de la Piazza Unita d’Italia, il ne faut pas manquer le vieux bâtiment de la Bourse à l’architecture incroyable avec la belle fontaine devant. Et bien sûr, il y a toujours des cafés et des terrasses.

Piazza della Borsa, Trieste

Piazza della Borsa, Trieste

Piazza della Borsa, Trieste

Piazza Unita d’Italia

C’est la place principale de la ville, elle est donc située en son centre. Sur 3 côtés se trouvent des bâtiments néoclassiques et le 4ème longe le golfe de Trieste. Elle est la plus grande place d’Europe qui s’ouvre sur la mer.

Piazza Unita d'Italia, Trieste, Italie

Piazza Unita d'Italia, Trieste, Italie

Piazza Unita d'Italia, Trieste, Italie

Piazza Unita d'Italia, Trieste, Italie

Piazza Unita d'Italia, Trieste, Italie

Se balader vers le Canale

Vers le centre-ville se trouve le Grand Canal et c’est une promenade super agréable à faire. De chaque côté sont alignés des cafés et quelques magasins. A n’importe quelle heure, les terrasses sont occupées par des gens qui regardent la vie passer, discutent entre amis… bref, ils prennent le temps. Le matin, c’est l’odeur du petit déjeuner qui enivre (ah, le café italien, c’est pas une légende). Le midi, ce sont les pâtes ou les pizzas. Oui, c’est cliché, mais c’est aussi la réalité ! Et on n’oublie pas la gélato pour faire passer. Ou pour la pause. Ou à n’importe quel moment, en fait. Bref, le Canale Grande, c’est un must-see !

Canale, Trieste, Italie

Canale, Trieste, Italie

Canale, Trieste, Italie

Canale, Trieste, Italie

Canale, Trieste, Italie

Molo Audace

Il s’agit d’une jetée de plus de 200 mètres de long qui s’enfonce dans la mer, au port de Trieste. Tout au bout, quand vous vous retournez, vous avez une vue incroyable sur Trieste ! Par beau temps les gens viennent pique niquer, bronzer et même piquer une tête.

Molo Audace, Trieste, Italie

Molo Audace, Trieste, Italie

Molo Audace, Trieste, Italie

Molo Audace, Trieste, Italie

Tempio Serbo Ortodosso

Le temple Serbe Orthodoxe, de son nom Église de la Sainte-Trinité-et-Saint-Spiridion se situe Via San Spiridione dans le quartier de Teresiano près du grand canal. De grandes mosaïques ornent la façade tandis que l’intérieur est entièrement orné de peintures à l’huile. Il y a également un dôme bleu central et 4 clochers couronnés de dômes bleus plus petits.

Tempio Serbo Ortodosso, Trieste, Italie

Tempio Serbo Ortodosso, Trieste, Italie

Tempio Serbo Ortodosso, Trieste, Italie

La Citta Vecchia

Autrement dit, la vieille ville. J’avoue, j’ai un faible pour les “old town” à chaque fois que je vais quelque part. Il était donc normal que j’aille visiter celle de Trieste. J’ai adoré ! Les rues étroites, très pentues pour certaines (par 38°C ça laisse un souvenir impérissable !!), les escaliers… J’ai adoré l’architecture, les murs de couleur, et pour un dimanche ensoleillé, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas grand monde.

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Citta Vecchia, Trieste, Italie

Le Teatro Romano

C’est un théâtre romain, et s’il est plutôt petit, son originalité réside dans le fait qu’il se trouve en plein centre ville ! On peut l’admirer depuis le trottoir, on ne peut pas y entrer, mais ce n’est pas gênant : on voit très bien. Je n’ai pas souvent arpenté de ville dans lesquelles on pouvait tomber sur des ruines romaines comme ça, en plein milieu !

Teatro Romano, Trieste, Italie

Admirer l’architecture

Comme toujours, j’aime me balader au hasard des rues pour admirer l’architecture, les bâtiments … je ne suis pas architecte dans l’âme, mais je trouve que ça en dit tellement sur une ville, son passé et son présent ! Et Trieste n’échappe pas à la règle !

Trieste, Italie

Trieste, Italie

Trieste, Italie

Trieste, Italie

Et les musées ?

Je vous avoue que visiter des musées, ce n’est pas trop mon truc. Bon, certains musées j’aime bien. Mais je suis un peu compliquée… Donc tout ça pour dire que non, je n’ai pas visité de musée à Trieste et je ne peux pas vous en recommander. J’aurai peut-être dû, d’ailleurs, car ça m’aurait permis de prendre le frais dans cette journée caniculaire 😉


Trieste pratique

Où dormir à Trieste ?

J’ai choisi de réserver une chambre dans l’auberge Alabarda Dependance. J’étais dans une chambre de 4 personnes, et ce que j’ai apprécié c’est qu’il n’y avait pas de lit superposé : chacun avait un lit simple. La chambre ainsi que les parties communes étaient propres et bien entretenus. Deux choses cependant :

  • Le petit déjeuner est en supplément (5€) et il faut réserver avant. Le premier jour, le réceptionniste m’a dit que ce n’était pas nécessaire, alors qu’en fait … si. Je me suis pointée le matin pour m’entendre dire que c’était trop tard, ils avaient tout rangé (alors que j’étais là à 9h et que le petit dej était servi jusqu’à 10h en théorie). Mais vu que tous ceux qui avaient réservé étaient déjà passé, eh bien ils avaient rangé la salle… hum…

  • Le parking, contrairement à ce qui est sous-entendu, n’est pas sur place mais dans la rue. Et il faut chercher vous-même une place, et bien sûr ce n’est pas gratuit. J’ai eu la chance de trouver une place assez vite, et d’être arrivé un samedi après-midi. Je n’ai eu qu’à payer le reste de la journée, le dimanche étant gratuit et je repartais le lundi matin.

A part ça, j’ai trouvé mes 2 nuits très bien et je recommande cet hôtel qui n’est pas loin du centre-ville !

Se déplacer

La ville n’est pas immense et tout est faisable à pieds ! La vieille ville, Citta Vecchia, est très pentue et comporte quelques escaliers. Je pense que pour les personnes à mobilité réduite ou ayant quelques difficultés à marcher, cela posera problème. Mais autrement, je ne pense pas que les transports et encore moins une voiture soient indispensables.

Mes impressions

Alors Trieste, elle a une situation spéciale. Je ne suis pas experte de l’Italie, bien sûr, mais j’ai trouvé l’ambiance différente de Turin. Déjà, elle est plus petite. Et culturellement, je l’ai trouvée au carrefour de plusieurs influences. Cela est certainement dû à sa position géographique spéciale. Dernière ville du Nord-Est de l’Italie, juste à la frontière de la Slovénie ; ville de l’extrême sud de l’Europe Centrale, longtemps principal débouché méditerranéen du Saint Empire romain germanique puis de l’Empire austro-hongrois. Elle a donc des influences latines, germaniques, slovènes. Et d’ailleurs quand j’ai passé la frontière entre Trieste et la Slovénie… bah j’ai pratiquement pas vu de différence ! Même pas dans les panneaux, car de nombreux, côté italien, étaient déjà rédigés en slovène.

Tout ça pour dire que je suis très curieuse de revenir un jour dans cette région d’Italie, et d’y rester un peu plus longtemps !

Et vous, connaissez-vous Trieste ?


Vous pouvez épingler cet article sur Pinterest :

Une belle journée à #Trieste, #Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.