Notre roadtrip aux USA : le guide pratique

Lors de notre roadtrip aux USA de 5 semaines, nous avons fait pas mal de déplacements, dormi dans beaucoup de motels, loué une voiture, etc… Parfois certains lecteurs ou copains me demandent où nous avons dormi, quel type de voiture nous avons loué. J’ai décidé d’écrire ce petit guide qui rassemble toutes ces informations, afin qu’elles soient accessibles à un seul endroit. Gardez en tête que les revues sur les hôtels, les activités, etc… sont personnelles ! Cela me paraît évident, mais je préfère préciser que c’est un blog personnel et que j’écris toujours sur mon ressenti.

Ah, et tant que j’y suis, je précise en haut de l’article et pas en bas que certains de ces liens sont affiliés. Cela signifie que si vous faites un achat / une réservation après avoir cliqué, je toucherai une petite commission. Par contre, vous ne paierez pas plus cher, évidemment : vous ne verrez aucune différence (mais moi si 😉 ). Je voulais juste que vous le sachiez.

Notre #roadtrip aux #USA : le #guide pratique (parcours, hôtels, budget...)

Alors sans plus attendre : le guide pratique de notre roadtrip aux USA

L’itinéraire

À l’époque nous étions étudiantes à la fac et nous avions donc pas mal de vacances (c’était le bon temps). J’avais travaillé pendant pas mal de ces vacances afin de financer ce beau voyage. Nous avions fait une liste de tous les endroits que nous voulions voir, mais nous nous sommes rendu compte qu’il nous faudrait 6 mois pour faire tout ça. Donc nous avons pas mal réduit, et nous avons arrêté le trajet suivant :

– Atterrissage à New-York où nous sommes resté 10 jours
– Puis vol vers San Francisco où nous avons récupéré une voiture. Nous sommes resté 2 jours à San Francisco (TROP COURT !)
– 2 jours à Los Angeles
– 2 jours et demi (c’est important) à San Diego
– 4 jours à Las Vegas, dont une journée dans la Vallée de la Mort, toujours en voiture
– Nous avons rendu la voiture puis avons pris un avion pour Miami
– 5 jours à Miami, où nous avons récupéré une voiture le dernier jour
– Route vers Orlando où nous avons rendu la voiture à l’arrivée
– 7 jours à Orlando (7 jours de parcs d’attraction !)
– Puis … vol vers New-York pour ensuite prendre un vol vers Paris. C’était moins cher de rajouter ce Orlando-New York que de faire Orlando-Paris. Dingue.

Ajoutez à cela les jours de trajet nécessaires entre les villes et vous obtenez 5 semaines !

Santa Monica, Los Angeles, Californie, USA

Les vols

Nous avons fait un loooong comparatif des différentes compagnies qui proposaient des vols à peu près dans nos dates. Nous étions obligé de voyager pendant les vacances scolaires, mais nous avons réussi à nous en sortir pour 700€ (Paris-New York puis New York-Paris). Cette compagnie était Iceland Air, ce qui nous a rajouté une escale à Reykjavik à l’aller et au retour. Malheureusement à l’époque on ne pouvait pas rajouter un layover de quelques jours pour visiter l’Islande !!

Les vols intérieurs (New York-San Francisco, Las Vegas-Miami puis Orlando-New York) ont tous été effectués par American Airlines qui était la compagnie la moins chère à ces dates.

Les réservations de voiture

Nous en avons fait 2 : une que nous avons récupéré à San Francisco et rendu à Las Vegas avant de nous envoler pour Miami. Et une pour le trajet Miami-Orlando, mais nous l’avons rendue le jour-même, nous ne l’avons pas gardée. Pour les parcs d’attraction, les navettes entre les hôtels et les parcs étaient amplement suffisantes !

A chaque fois, nous sommes passé par la compagnie Alamo. Pas de raison particulière, c’était la moins chère et, d’après ce que nous avons vu, la plus fiable. Nous n’avons eu strictement aucun problème, même lorsque nous nous sommes rendu compte d’un défaut sur notre première voiture. Nous avons pu faire un échange à Los Angeles sans aucun frais.

De San Francisco à Los Angeles en voiture, Californie, USA

Les hôtels

Alors là, on entre dans un grand sujet, car il y en a eu beaucoup. Comme pour les vols, nous avons passé beaucoup de temps à comparer les différentes propositions, pour avoir le meilleur rapport qualité-prix. Nous étions étudiantes, et même si nous avions travaillé pendant nos vacances pour économiser et nous payer ce beau voyage, nos ressources n’étaient tout de même pas illimitées !

New York

Nous avons choisi le Best Western Plaza, situé dans le Queens juste à 5 minutes en métro de Manhattan. Nous voulions dormir pour pas trop cher, et clairement les hôtels sur Times Square n’étaient pas dans nos moyens (en plus nous le luxe, ça nous laisse un peu de marbre aha). Le seul truc qui nous a moins plu, c’est que notre fenêtre donnait pile sur le métro… aérien. Et que le métro à New York circule toute la nuit. Mais pour être honnête, la première nuit on était tellement claqué qu’on a dormi sans rien entendre. Et les autres nuits, on a fini par s’habituer, on ne l’entendait même plus !

San Francisco

On a choisi le Super 8 sur Union Square pour son emplacement, son prix et le petit déjeuner inclus dans le prix. L’hôtel était bien tenu, propre, le personnel au top… pas de regret. Vous serez surpris en revanche de voir le nombre de SDF qu’il y a dans le quartier (mais passé la surprise, on n’a pas craint pour notre sécurité plus qu’ailleurs).

Je rajoute que je suis allée à San Francisco plusieurs fois donc je peux vous conseiller d’autres logements : L’auberge de jeunesse Hostelling International au City Center et, de la même chaine, celle de Downtown. Propreté, personnel sympa, ambiance super… rien à dire sur ces auberges qui proposent également des chambres privatives.

Los Angeles

Certes, LA n’a pas été notre ville préférée, mais le motel que nous avions réservé était tout à fait convenable ! Quand on l’a réservé, on pensait qu’il était proche des étoiles d’Hollywood Boulevard, mais en fait non… ceci dit tout le reste était chouette (piscine, parking sécurisé, propreté, petit déjeuner… donc on valide quand même !). Il s’agissait du Best Western Plus Hollywood Hills.

San Diego

A nouveau nous avons choisi un motel, Best Western Yacht Harbor, qui était dans notre gamme de prix. Avec parking et petit déjeuner, on ne lui en demandait pas plus, et c’était très bien ! En revanche nous avons dû prendre la voiture pour aller dans les endroits que nous voulions visiter.

Las Vegas

Nous avons choisi de dormir à l’Excalibur, l’hôtel qui ressemble à un château fort. C’est là que j’avais dormi la première fois, et comme j’en avais été satisfaite, on s’est épargné de laborieuses recherches pour en trouver un bien. Le truc c’est que c’est Vegas, donc c’est moins cher que le Bellagio mais la nuit reste quand même à une centaine d’euros (pour 2, donc on a pu diviser) et il n’y a même pas de petit dej inclus. En revanche les chambres sont grandes, et la vue pas moche du tout !

Miami

Pour Miami, c’était différent, nous n’avons pas réservé d’hôtel mais un appartement via Homelidays. Je vous laisse relire ici l’aventure que cela a été (par ma faute 😀 ). Mais on valide totalement le site, c’est le même type qu’airbnb !

Orlando

Nous avons réservé 2 hôtels, un au parc Universal, l’autre à Disney.

Le premier, c’était un motel comme d’habitude (cela a presque été le fil rouge du voyage, les motels !). C’était le Best Western Orlando Gateway. De là, nous n’avions pas besoin de voiture pour aller au parc puisque des navettes passent très régulièrement.

Ensuite nous avons été dans un hôtel Disney pour passer 5 jours entiers dans les parcs Disney World. Nous avons choisi l’hôtel Disney’s All Star Movies qui était le moins cher (et croyez-moi, TOUS les hôtels à Disney sont chers, c’est fou). A l’époque, c’était sur le thème de Toy Story, mais apparemment maintenant le décor a changé et c’est les 101 Dalmatiens !

Magic Kingdom, Disney World, Floride

Le budget

L’avion

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de comparer, beaucoup. N’ayez pas peur d’y passer des heures, et lorsque vous trouvez un bon plan, réservez immédiatement : on ne sait jamais, il peut disparaître demain.

Pour vous donner un exemple, notre dernière ville était Orlando, et c’est de là que nous voulions voler vers Paris. Sauf que le vol coûtait … 700€. Autant vous dire que c’était impensable, c’était limite plus cher que tous les autres vols cumulés. Donc on a cherché, et on a trouvé une solution beaucoup plus économique : rester une nuit de plus à Orlando (une vingtaine d’euros chacune), prendre un vol vers New-York (environ 50€ chacune, American Airline) puis un vol vers Paris via Iceland Air (environ 350€). Presque la moitié du prix initial !

Le visa

Vous n’avez pas besoin de visa pour entrer aux USA si vous y aller pour du tourisme et que vous restez moins de 90 jours. En revanche, vous aurez besoin de l’ESTA, une autorisation électronique de voyage. La demande se fait en ligne, très rapidement, et coûte 14 dollars. Ce n’est pas du tout compliqué de le faire vous-même, vous avez juste à rentrer vos informations à répondre à quelques questions. Attention, allez bien sur le site officiel pour le faire ! Car si vous recherchez « ESTA » sur Google, vous tomberez sur des tas de sites qui proposent de le faire à votre place pour … 80€.

En revanche si vous ne vous sentez pas de le faire vous-même, je connais le site e-vizum qui peut s’en charger pour vous. Cela vous reviendra à 29,95€ par personne, ce qui est bien moins cher que les sites cités ci-dessus !

Pour toutes les informations concernant l’ESTA, je vous propose de lire cet article qui provient de mon autre blog entièrement consacré à San Francisco.

Miami Beach, Floride, USA

Les voitures

Comme je vous l’ai dit plus haut, nous avons fait 2 réservations : une de San Francisco à Las Vegas et l’autre entre Miami et Orlando. Nous avions choisi Alamo, car ce sont eux qui nous offraient le meilleur tarif (kilométrage illimité, 2 conductrices, assurances comprises …). C’était une voiture de ville (donc pas un gros 4×4) qui nous a coûté une vingtaine d’euros par jour. Oui oui ! Et comme dis précédemment, aucun problème à signaler que ce soit avec la voiture, l’agence sur place, le service client … donc depuis, je suis fidèle !

Quand partir ?

La côte Est et la côte Ouest en été ne posent aucun problème, si ce n’est que San Francisco est très brumeux en été. Ce n’est pas très grave, mais ça peut surprendre !

En revanche, la Vallée de la Mort en été, attention. Il faut CHAUD. TRES CHAUD. C’est faisable, mais vous allez souffrir : on nous avait dit « aujourd’hui il va faire 48°C à l’ombre ». On n’a jamais trouvé l’ombre. Donc il a fait laaaargement plus. Mais c’était une chaleur sèche.

Pareil pour la Floride, on a adoré, mais en été on ne le fera plus non plus. Il n’a pas fait aussi chaud que dans le désert, mais par contre le taux d’humidité nous a achevées. C’est simple, à peine sorties de la douche, on était à nouveau trempées (on n’a pas su si c’était de la sueur ou de la condensation, peut être les 2. De rien pour les détails). A Miami avec l’air marin, c’était à peu près supportable. Mais par contre à Orlando, plus dans les terres, c’était l’enfer. Vraiment, on a adoré le parc Harry Potter, Disney World et tout ça, mais après une semaine, on était contentes de partir.

Je ne déconseille pas ces 2 destinations en été (quoi que le désert, si vous avez des enfants, méfiez-vous, ça peut être dangereux). Mais sachez que ça va être dur !

De San Francisco à Los Angeles en voiture, Californie, USA

Le budget essence

C’est une obligation, il a fallu faire le plein plusieurs fois. On s’en est sorti avec environ 400€, ce qui est raisonnable. On pensait dépenser plus.

Le budget bouffe

Ce qui est bien, c’est qu’on était sur la même longueur d’onde : les restos fancy, à la mode, chers, machin… c’était pas notre truc, et pas dans notre budget (et avec une petite mangeuse comme moi, ce serait du gâchis mdr).

On a donc beaucoup mangé sur le pouce, cuisiné quand on a pu (certains motels avaient une petite cuisine) et profité des petits déjeuners inclus pour manger un peu plus et piquer des trucs. Ouais bon, ok, c’est pas bien, mais quelques fruits par-ci par-là ça n’a jamais tué personne 😉

On a quand même mangé dans des restos, de temps en temps, mais toujours type bistro ou coffee shop et loin des lieux touristiques. On s’en est donc sorti pour 500€ environ, mais je rappelle deux choses :

  • Pas de resto « de luxe »
  • Beaucoup de repas sur le pouce
  • Lorsqu’on mangeait au resto, nous partagions souvent un plat + un dessert (car je mange très peu de nature)

Prenez cela en compte si vous préparez votre propre budget, vous en aurez peut-être pour un peu plus cher.

Le budget loisirs

Nous avons fait beaucoup d’activités gratuites : la marche, principalement. On découvre beaucoup de choses en marchant ! Bien sûr nous avons fait quelques incontournables comme Alcatraz à San Francisco, les parcs d’attraction à Orlando (on y allait pour ça !), l’entrée à la Death Valley… mais sinon honnêtement on a trouvé largement de quoi remplir nos journées juste en visites, en explorant les rues, les plages, les ports, l’architecture…

Quant aux souvenirs, à part quelques bibelots et quelques cadeaux pour nos proches, nous n’avons pas fait des folies non plus. Je me rappelle avoir ramené quelques petits tableaux de paysages de San Diego, San Francisco… Juste pour marquer le coup !

Finalement, ce voyage aura coûté environ 2700€. Sachant qu’à part l’avion que nous avons réglé chacune pour nous, nous avons partagé en 2 tout le reste, cela a été plutôt raisonnable. Bien sûr c’est une somme que tout le monde ne peut pas « sortir » comme cela ! Mais nous étions étudiantes, vivant chez nos parents (donc à loyer modéré hihi) et nous avions travaillé quelques vacances pour nous payer cela. Un magnifique voyage dont je parle encore et dont je me souviens avec émotion !

Alcatraz, San Francisco, Californie, USA

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les articles consacrés à ce roadtrip aux Etats-Unis.


Sauvegardez et partagez cet article sur Pinterest :

Notre #roadtrip aux #USA : le #guide pratique (parcours, hôtels, budget...)

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer