Los Angeles, on valide… pas !

Oui oui je sais, vous allez me dire « Attends, tu as été à Los Angeles et tu n’as pas aimé ?« . Eh ben… non.

J’attendais beaucoup de cette ville, peut être trop, et du coup j’ai été déçue. Et je peux parler au nom de G. également. Je pensais qu’Hollywood Boulevard c’était le Time Square de la Californie, je pensais que la Cité des Anges c’était le glamour, les lumières, le cinéma, l’océan, les plages interminables, bordées d’immeubles blancs, avec des surfeurs, des skateurs… bref ce qu’on a vu, ce n’était pas ça. Ou alors on est passé complètement à côté.

Je fais partie de ces gens qui n'ont pas été convaincus par Los Angeles. Mais ça arrive ! On n'est pas obligé de tous aimer les mêmes choses. Je vous raconte ici, tout en vous encourageant à y aller jeter un oeil... en espérant que votre expérience soit différente de la nôtre ! * * * #LosAngeles #LA

Pourtant, ça avait bien commencé : la route depuis San Francisco était géniale. Elle était très longue, mais on a eu droit à de beaux paysages. Et puis c’était le vrai début de notre roadtrip. Ce qui nous a fait le plus halluciné c’est quand Gaëlle, qui copilotait au début, m’a dit « bon ben maintenant qu’on est sur l’autoroute, c’est tout droit jusqu’à LA ». Et franchement ? C’était vraiment tout droit. A part quelques virages ici et là, on a vraiment fait de la ligne droite. C’est un peu soporifique. On ne se rend pas compte, mais on peut s’endormir vraiment facilement quand on conduit comme ça, heureusement qu’on était à deux pour se faire la conversation !

San Francisco Los Angeles en voiture

On en parle du reflet dans le pare-brise qui laisse voir qu’on grignote sur la route ?

San Francisco Los Angeles en voiture

San Francisco Los Angeles en voiture

Le premier soir, on a laissé la voiture à l’hôtel et on a testé le métro pour aller jusqu’aux étoiles d’Hollywood boulevard. Et déjà, déception. Enfin, on était contentes de voir les étoiles, mais ça ne nous a pas plus transporté que ça. Le boulevard en lui-même non plus d’ailleurs. C’était très touristique (évidemment) avec les boutiques-souvenirs qui vont avec, et je n’ai pas eu la réaction que j’ai eue quand j’ai découvert Times Square pour la première fois (par exemple). Ceci dit, je mets un bémol dans mes propos, qui m’est venu avec un peu de recul. On venait de se taper plus de 7h de route depuis San Francisco, on était vraiment, vraiment claqué, et donc probablement pas d’humeur à apprécier la ville ni les petites désillusions.

Hollywood Boulevard, Los Angeles

Hollywood Boulevard, Los Angeles

Le lendemain matin, on a décidé, avec toute notre bonne volonté, de donner une seconde chance à la ville. On a commencé par checker les transports en communs, mais on a arrêté au bout de 5 mn. Ils sont quasi inexistants. Pour visiter LA, une voiture est indispensable (ou alors il faudra prévoir le budget Uber / taxi). C’est une ville immense, tout est loin, et s’il faut prendre 3 bus pour aller du point A au point B… c’est compliqué !

Du coup, hop, en voiture pour aller à Venice Beach. On a réussi à trouver une place dans la rue, juste à côté, c’était parfait, sauf que le panneau (qu’on n’a pas vu) indiquait qu’il ne fallait pas se garer là le lundi entre 10h et 12h pour cause de nettoyage de la rue. On était lundi, on était là pile dans la tranche horaire et ça nous a coûté 60 dollars. Los Angeles, tu ne remontes pas dans notre estime, là !

Quant à Venice Beach, ben… bof. Oui, bof. Je ne suis pas contre le vintage, mais là, les boutiques en bord de plage, c’était trop… ça ne nous a pas plu du tout (mais ça, pour le coup, c’est personnel). En plus, ce n’était pas très animé… on est vite reparties vers une destination au hasard : Santa Monica.

Venice Beach Los Angeles

Venice Beach Los Angeles

Venice Beach Los Angeles

Merveilleux choix ! Ca a été le coup de coeur des 2 jours ! J’imaginais que Los Angeles était entièrement comme Santa Monica. Jolis immeubles le long de la plage, ponton en bois avec une fête foraine au bout, et en plus on a eu de la chance, il y avait un rayon de soleil. Du coup, on a décidé de prendre plus notre temps, de nous balader à pieds, de faire une pause déjeuner en terrasse.

Santa Monica, Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Santa Monica Los Angeles

Plus tard, on décidé de se balader en voiture dans les hauteurs de la ville. Cela nous a valu de jolies vues, de jolies maisons. Finalement, LA, ce n’est pas que du négatif !

Collines Los Angeles

Malgré tout, nous avons décidé de ne pas nous éterniser et on était soulagé de n’avoir prévu que 2 jours et demi sur place. On n’aurait pas su quoi faire si on était resté plus longtemps. Le lendemain, on a fait une rapide balade du côté obscur chic de la ville : Rodeo Drive, Beverly Hills… ça par contre ça nous a fait marrer ! Ce n’est pas du tout notre monde, on n’est pas du tout adeptes du shopping, du luxe, etc… mais découvrir l’endroit où les gens fortunés vivent, c’était marrant, du coup on a quitté la ville sur une bonne image, et on a mis le cap encore plus au sud : San Diego ! Mais ça, c’est pour le prochain post !

Beverly Hills, Los Angeles, Californie

Excusez les angles bizarres, c’est ce qu’on obtient quand on prend des photos depuis une voiture en motion !

Beverly Hills, Los Angeles, Californie

Rodeo Drive, Los Angeles, Californie

Ah oui, et je partage avec vous les photos que j’avais envoyé à ma soeur. En effet, je lui avais envoyé un message lui disant à quel point LA ne nous plaisait pas, et qu’on était contentes de partir, et elle ne nous a pas cru. Elle a dû pensé que nous étions devenu snobs ! Du coup, je lui ai envoyé ces photos prises non loin de notre hôtel, et elle a convenu que, en effet, ce n’était pas vraiment comme à la télé 🙂

Los Angeles, Californie

Bien sûr, je ne conseille pas de ne pas y aller. Comme tous les endroits du monde, je pense qu’il faut se faire sa propre opinion. Certains adorent Los Angeles, d’autres détestent New-York. Si vous avez l’occasion d’y aller, ou si vous en rêvez : allez-y ! Je vous souhaite que votre expérience soit différente de la nôtre, tout simplement !

Et vous, avez-vous déjà été déçu par un endroit, une ville, que vous imaginez autrement ?


Pratique

Notre hôtel à Los Angeles

le Best Western Plus Hollywood hills. Quand on l’a réservé, on pensait bien faire puisqu’il est juste entre Hollywood et Sunset Boulevards. Mais en fait on était assez loin de là où il y a les étoiles, plutôt dans le coin « moins top » de Hollywood boulevard. Je ne dis pas que ça craignait, mais c’était loin d’être classe (même s’il y avait une piscine !). Le gros plus, c’était le parking gratuit et fermé, donc rien que pour ça, je le recommande. Et bien sûr, son prix abordable. Pour le reste, petit déjeuner et propreté étaient au rendez-vous. Par contre, pour éviter la première déception à l’arrivée (à la vue du quartier je veux dire) je pense qu’il aurait fallu loger à Santa Monica, notre quartier coup de coeur !

Hotel Los Angeles

Budget

Alors là pour le coup je ne vais pas pouvoir vous aider ! C’est certainement la ville où on a dépensé le moins, on n’a presque rien fait ! A part à Santa Monica, on n’a pas mangé dehors. On n’a pas fait de shopping, pas de visite, pas les studios… au prix que ces derniers coûtaient, on avait un peu peur d’être (encore) déçues ! Donc c’était une ville plutôt pas chère pour nous !

Pour aller plus loin : tous les articles concernant les USA


Epinglez cet article :

Je fais partie de ces gens qui n'ont pas été convaincus par Los Angeles. Mais ça arrive ! On n'est pas obligé de tous aimer les mêmes choses. Je vous raconte ici, tout en vous encourageant à y aller jeter un oeil... en espérant que votre expérience soit différente de la nôtre ! * * * #LosAngeles #LA

EnregistrerEnregistrer