Les fêtes de fin d’année sur la route

Ca n’a échappé à personne, c’est la période des fêtes ! Et justement, je me disais que j’allais vous raconter la fin de mon année 2011, lorsque j’étais en roadtrip en Nouvelle-Zélande. Ma famille était en France, et je me trouvais avec des ami(e)s de différentes nationalités. Me concernant, c’était les fêtes les plus bizarres que j’ai passé, surtout qu’en plus, je les ai passé à la plage !

Depuis, j’ai passé une autre fin d’année loin de la maison, à San Francisco pour être exacte. Et j’espère que mes expériences pourront vous aider à appréhender cette période qui arrive à grands pas.

J'ai passé 2 fois les fêtes de fin d'année loin de ma famille, dans un autre pays. Et vous savez quoi ? C'était loin d'être déprimant ! * * * #Noel #NouvelAn

« It doesn’t feel like Christmas »

Cette phrase, j’ai dû la répéter un bon nombre de fois durant les 2 semaines de fêtes en Nouvelle Zélande. « Ca ne ressemble pas à Noël ». Nous venions d’arriver à Wellington, et nous étions tous dans le même bateau. Loin de nos familles, et entre nous, entre copains. Nous avons fait les courses, il était encore tôt et des gens faisaient aussi leurs achats de dernière minute pour le réveillon. Il régnait cette ambiance électrique reconnaissable entre mille. Celle qui mélange excitation, un peu de nervosité, impatience…

Nous avons investi la cuisine du backpacker et préparé le repas. Ce qui était drôle, c’était la diversité des plats cuisinés : européens, sud-américains, asiatiques… Le tout dans une ambiance plus qu’excellente. Ensuite, certains sont allés à la messe de minuit, accompagnés par nos copines thaïlandaises qui n’avaient jamais vu de messe chrétienne et qui souhaitaient en faire l’expérience le soir de Noël. Quant à nous, le petit groupe de français-brésiliens-russes nous nous sommes baladés dans Wellington by night.

Tous les habitants étaient bien sûr chez eux, en famille. Les rues étaient donc plutôt calmes. It didn’t feel like Christmas for us même si on s’est échangé des cadeaux pour marquer le coup.

Les fêtes en Californie

En Californie, je suis partie le 24 décembre de San Francisco avec une copine. Nous voulions faire un roadtrip sur la Pacific Highway. Le soir, nous avons dîné dans un restaurant à Santa Cruz, et nous étions loin d’être les seules à être dehors en cette veille de Noël. Tout comme la première fois, cela ne ressemblait pas vraiment à Noël pour nous. Bien sûr il y avait les décorations et l’humeur festive ambiante, mais pour nous, c’était … eh bien, les vacances !

A relire : Notre roadtrip en photos / Le mini guide pour vous organiser

Le 25 décembre, jour de Noël, nous avons décidé d’aller à la plage à Monterrey et d’y prendre un petit déjeuner acheté chez Starbucks. C’était l’un des seuls trucs ouverts (et puis bon, on adore Starbucks). Certes, ce n’est pas très traditionnel, mais le plus important, c’est qu’on était en accord avec ce qu’on voulait faire.

Personnellement, j’étais tellement dans un autre monde que je ne réalisais pas que je n’étais pas avec mes parents, ma soeur et son amie… Même si ma mère m’avait envoyé des photos du réveillon. Ah, WhatsApp, quelle belle invention ! Je sais aussi que pour J., l’amie qui m’accompagnait, c’était un peu différent car c’était la première fois. Elle avait skypé avec sa famille avant que nous partions le 24, et que cela lui avait fait un peu bizarre de ne pas être là. Evidemment, ça se comprend ! Chacun gère à sa manière… Mais heureusement, nous étions en roadtrip dans un endroit magnifique, ce qui l’a, je pense, aidée à ne pas trop y penser !

Wellington, Nouvelle Zélande

Le 24 décembre à Wellington

Santa Cruz, Californie

Le 24 décembre à Santa Cruz, Californie : un lever de Lune sur le ponton au bord de l’océan (what else?)

Carmel, Californie

Monterrey, Californie

Le matin de Noël au bord de l’océan en Californie (Carmel & Monterrey)

Et pour vous ?

Plusieurs paramètres feront que vous aussi, vous aurez du mal à réaliser le soir du 24 que c’est le soir du réveillon. D’abord, sauf si vous voyagez avec votre conjoint(e), vous ne serez pas en famille. Pas de table, pas de sapin, pas de cadeaux… Et pourtant c’est Noël ! Vous serez peut être au milieu de nulle part, ou dans l’hémisphère sud (donc en plein été). Vous serez peut être à la plage le 24 ou le 25, vous serez peut être dans votre van au milieu du désert australien, dans une grande ville américaine, que sais-je… En tout cas loin de ce que vous connaissez en matière de Noël.

Rassurez-vous il y a peu de chance que vous soyez seul. Vous rencontrerez des gens en backpacker, vous irez manger ensemble, ou vous ne ferez peut être rien de spécial. Et si vous êtes vraiment en voyage solo, sur une route déserte eh ben… ce sera une expérience particulière à raconter à votre retour ! Qui sait, vous ferez peut être comme un couple d’amis, vous vous arrêterez dans un petit dinner américain et dégusterez des burger-frites en compagnie du patron, le tout accompagné par des chants traditionnels. Ca aussi, c’est de l’expérience particulière !

Wellington, Nouvelle Zélande

Le 25 décembre dans les rues désertes de Wellington (Nouvelle Zélande)

Wellington, Nouvelle Zélande, Noël à la plage

Noël à la plage (Nouvelle-Zélande)

Gérer l’éloignement des proches

C’est peut être la chose la plus compliquée à gérer. Parce qu’en général, on ne passe pas cette période de l’année tout seul dans son coin. Et si vous êtes loin, vous ne pourrez pas vous empêcher de penser à vos proches qui eux, se retrouvent ensemble autour d’un bon repas… sans vous.

Mais le fait d’être dans des endroits complètement différents et certainement magnifiques vous fera peut-être oublier ça. Rendez-vous compte que c’est une expérience unique que vous ne revivrez plus dans les mêmes conditions. Tirez-en le meilleur. Ce sont des souvenirs inoubliables que vous êtes en train de vous construire !

Milford Sound, Nouvelle Zélande

Milford Sound, Nouvelle Zélande

Milford Sound, Nouvelle Zélande

Milford Sounds, Nouvelle-Zélande

Chassez le blues

Peut-être que vous aurez un coup de blues. Mais croyez-moi il passera aussi vite qu’il est venu ! Vous serez probablement dans un endroit magnifique, que ce soit en pleine nature ou dans une grande ville étrangère. Et quoi qu’il arrive, ce sera un Noël ou un Nouvel an atypique. Si vous êtes avec votre moitié ou un membre de votre famille, ou un ami, ce sera peut être plus facile à gérer.

En revanche si vous voyagez seul, vous serez soit avec de nouveaux camarades rencontrés sur place, et à mon avis c’est le scénario le plus probable. Ce sera peut être des gens que vous connaissez depuis plusieurs jours, ou que vous venez de rencontrer. Mais se rencontrer en voyage, ça a le don de créer des liens plus vite que la normale. Alors souriez et profitez de vos nouveaux proches.

N’oubliez pas : un petit mail, voire une session sur Skype ou un coup de fil (le jour J, ou la veille, par exemple) vous permettra de discuter avec vos proches et de « partager » un petit moment en famille. C’est mieux que rien et ça fait tellement plaisir !

D’un autre côté, pour certaines personnes, c’est peut être pire, donc c’est à vous de voir.

Nouvel an, Queenstown, Nouvelle Zélande

Nouvel an à Queenstown (Nouvelle-Zélande)

Le repas de fête

J’ai déjà écrit un article sur la nourriture en roadtrip. J’avais notamment dit qu’il était inutile de sur-stocker, mais cela ne veut pas dire qu’un jour de fête vous pouvez faire un petit effort. Certes, quand on voyage au long cours, on compte souvent chaque sous, mais il n’est pas interdit d’améliorer un peu le quotidien.

Le soir de Noël, nous étions en groupe, et nous avons fait les courses pour préparer un super repas. Etre à plusieurs permet de réduire les frais, car nous avons tout divisé, et cela nous a permis de nous faire plaisir. Et puis, ça peut paraître un peu « cheesy » dit comme ça, mais rien que le fait d’être ensemble, en voyage, de bonne humeur, ça suffisait amplement.

Pour le Nouvel an, nous avons d’abord passé le 31 en croisière dans les Sounds. Puis nous avons festoyé en soirée. Le lendemain, 1er janvier, direction la plage et le lac de Queenstown, suivi d’un pique-nique. Rien de plus simple vous me direz, mais il n’est pas dit qu’il faille faire des choses grandioses pour qu’elles soient inoubliables.

Repas de Noël, Wellington, Nouvelle Zélande

Repas de réveillon (Wellington, Nouvelle Zélande)

Vous pourrez peut être faire pareil. Partager les frais avec d’autres voyageurs et vous offrir un bon repas fait vous-même, voire un petit resto sur la route ou en ville. Qui sait, vous allez peut être gagner de nouveaux compagnons de voyage pour les jours à venir. Voire des amis que vous allez garder un moment !

Conclusion

En effet, ça ne ressemblait pas à des fêtes de fin d’année. Je ne sais pas vous, mais j’ai des souvenirs de Noël, comme tout le monde, mais pas de TOUS les Noëls que j’ai passé dans ma vie. Il y en a eu quelques uns ! Par contre, je sais une chose : les fêtes en Nouvelle Zélande et les fêtes en Californie resteront gravées en moi justement parce qu’elles étaient si différentes.


Epinglez cet article:

J'ai passé 2 fois les fêtes de fin d'année loin de ma famille, dans un autre pays. Et vous savez quoi ? C'était loin d'être déprimant ! * * * #Noel #NouvelAn