Type and press Enter.

Le code de la route aux Etats-Unis

Tu as décidé de vous lancer à l’assaut des routes américaines ? Génial ! Mais peut-être que tu te poses des questions sur la conduite, le code de la route aux Etats-Unis … ? Cet article devrait y répondre. Pour commencer fort, sache que le code de la route change dans chaque Etat ! Mais pas de panique, je te taquine un peu : les différences sont si infimes qu’il est probable que tu ne les verras même pas !

Le code de la route aux USA ** #USA #RoadtripUSA

Louer une voiture

Je te conseille d’organiser la location avant de partir, sur internet. Après un long voyage, tu n’auras pas envie d’arriver à l’aéroport et devoir comparer les différentes offres. A ton atterrissage, tu n’auras qu’à récupérer les clés !

Concernant les agences, je n’ai pas de préférence si ce n’est de comparer parmi les plus connues. Je vais être honnête : peut-être que financièrement ce n’est pas le plus économique, mais je préfère passer par des agences qui ne peuvent pas disparaître du jour au lendemain avec mon argent, tu vois ce que je veux dire ? Quoi qu’il arrive, j’arriverai toujours à trouver leur site web, numéro de téléphone ou autre pour les contacter en cas de souci.

La conduite : Le code de la route aux Etats-Unis

Je me base sur les routes de l’Ouest américain (Californie, Oregon, Washington) car c’est là que j’ai fait le plus de kilomètres. Je te préviens, tu vas avoir un choc ! Les américains sont très tranquilles au volant, ne klaxonnent pas, donc conduire est bien moins stressant. Bien sûr, il y a des exceptions, donc ne te détend pas trop et reste vigilant, un conducteur pressé pourrait bien se rabattre un peu vite devant toi pour prendre une bretelle de sortie au lieu de la prendre derrière toi…

Les voitures américaines sont équipées de boite automatique, tu trouveras peut être ça pratique.. ou pas. En effet, il est parfois difficile de se débarasser de ses habitudes, et tu risques d’enfoncer la pédale de frein en pensant qu’il s’agit de l’embrayage, pour changer une vitesse inexistante !

Il te suffira d’enclencher le levier de vitesse sur la bonne lettre pour manoeuvrer

P = Parking. La voiture ne bouge pas, même lorsque tu lâches l’accélérateur. Cela ne te dispense pas de mettre ton frein à main quand tu quittes la voiture !

R = Reverse (marche arrière). Quand tu lâchez le frein, la voiture commence à reculer, appuie sur l’accélérateur pour aller plus vite.

N = Neutral (Point mort). Je crois que je ne m’en suis jamais servie !

D = Drive (Marche avant). Attention, quand tu es au feu rouge, ne lâche pas le frein, la voiture redémarrerai ! Une fois la marche avant enclenchée, tu ne touches plus à rien, les vitesses se passent toute seules.

Conduire en ville

Route qui mène à san Francisco ** #SanFrancisco #Californie

 

La route qui mène à San Francisco

Un point important qui peut surprendre : les feux rouges.

Les feux rouges sont situés APRES le carrefour, mais s’adressent bien à toi ! Il faut donc vous arrêter avant le croisement et non après (car vous vous retrouveriez au milieu du carrefour. Dans une grande ville, c’est plutôt dangereux …).

Sauf mention contraire, signalée par une flèche barrée, tu peux tourner à droite au feu rouge, si personne ne vient de ta gauche. Mais pas dans tous les Etats… donc, si aucune interdiction ni autorisation n’est signalée, observe les autres conducteurs et tu sauras quoi faire.

Expérience perso : s’il n’y a pas de voiture devant toi, que tu es sur la voie pour tourner à droite mais que tu ne le fais pas, et qu’on te klaxonne derrière, cela veut peut être dire que tu peux y aller 😉

Sache que les rond-points n’existent pas, par contre tu tomberas sur des intersections avec un stop à chaque voie. La règle veut que tout le monde s’arrête, puis le premier arrivé redémarre, ensuite le second, etc…

La vitesse : Elle est limitée entre 45 et 25 Mph (miles per hour) suivant la taille des rues. Attention à bien la respecter, les contrôles sont nombreux. En ville ou non, si une voiture de police te suit sirène hurlante et gyrophares allumés, arrêtes-toi immédiatement sur le côté et laisse vos mains en évidence sur le volant par exemple. Ouais comme dans les films sauf que c’est la vraie vie (youhou le frisson) (bon en vrai ça m’est arrivé une fois c’était juste pour me dire que la route était barrée, il fallait attendre un peu).

Se garer en ville

A taille de ville égale, j’ai trouvé que c’était bien plus simple de se garer aux Etats-Unis qu’en France ! Attention, il y a quand même certaines règles, ne te gare pas :

  • Sur un passage piéton
  • Trop près d’un carrefour
  • Sur un arrêt de bus
  • Sur les lignes diagonales
  • Devant une borne incendie (expérience personnelle : en 2014, on s’est pris une amende de 150 dollars pour ça… aouch.)
  • En double file. Jamais. Grave erreur.

Regarde aussi la couleur de la bordure du trottoir

  • Pas de couleur : pas de règle, vérifie s’il y a un panneau indiquant le contraire (expérience personnelle bis : en 2010, on s’est pris une amende de 60 dollars car il n’y avait pas de bordure… mais un panneau indiquant que le stationnement était interdit le lundi et le jeudi de 10h à 12h pour cause de nettoyage de rue. C’était un lundi et il était 10h. Dommage.)
  • Vert : stationnement autorisé pour un temps limité (vérifie le panneau le plus proche pour savoir combien de temps)
  • Jaune : arrêt autorisé pour quelques minutes le temps de prendre ou déposer quelqu’un ou du matériel
  • Blanc : arrêt autorisé pour quelques minutes le temps de prendre ou déposer des personnes
  • Bleu : stationnement uniquement pour les personnes handicapées
  • Rouge : stationnement interdit

N’oublie pas de lever la tête pour vérifier les panneaux

  • Panneau vert et blanc : stationnement autorisé pour une durée limitée, le temps autorisé est précisé sur le panneau. Il n’y a pas de disque de stationnement, la police en patrouille dans le quartier contrôle que le temps n’est pas écoulé
  • Panneau rouge et blanc : zone de stationnement interdit. « No parking » signifie que le stationnement est interdit mais l’arrêt autorisé pour charger / décharger des passagers ou du matériel. « No standing » signifie la même chose. « No stopping » signifie que ni le stationnement, ni l’arrêt ne sont autorisés. « Tow away » signifie qu’en cas d’infraction, la voiture sera emmenée à la fourrière et que tu devras t’acquitter d’une grosse amende. . « Any time » signifie que l’injonction est valable « tout le temps ». Sinon, le temps est précisé.

Les parcmètres : Dans certaines rues, le paiement se fait par horodateur. Il y en a un par place de parking et plus tu ajoutes des pièces, plus longtemps tu pourras rester. Sinon, il y a les horodateurs comme chez nous, avec un ticket à placer en évidence dans ta voiture.

Parcmètre aux USA ** #RoadtripUSA

Un parcmètre aux USA

Sinon, tu as les parkings payants. Et là, attention, les prix sont libres et peuvent varier de l’un à l’autre. Fais le tour du quartier pour trouver les moins chers (qui seront certainement pleins d’ailleurs).

Dans les rues en pente, n’oublie pas de tourner tes pneus vers le trottoir. Penses-y à San Francisco !

Attention, les piétons ont la priorité absolue, et c’est très respecté : aux passages cloutés, s’il n’y a pas de feu, arrêtes-toi pour laisser traverser les gens.

Les bus scolaires (school bus jaunes) : En ville ou sur les grandes routes, les bus déploient panneau « stop » et font clignoter leurs feux lorsqu’ils font monter ou descendre un enfant. Tu dois t’arrêter et ne pas doubler.

Les routes aux Etats-Unis

Route californienne ** #RoadtripUSA

Route de Californie

Nationale, départementale, autoroute… les routes américaines ont elles aussi leur petit nom.

Interstates

C’est ce qui se rapproche le plus de nos autoroutes, mais elles sont gratuites. Enfin, dans l’Ouest, parce qu’en Floride, on avait payé, mais c’était un prix dérisoire !

Highway

Tu peux trouver les US Highway qui correspondent à nos nationales, et les State Highway qui sont les nationales de l’Etat où tu te trouves.

Panneau de signalisation dans l'Etat de Washington ** #USA #Washington

Dans l’Etat de Washington, le numéro de la State Highway est inscrite sur une silhouette de G. Washington

Les Carpool Lane (HOV – High occupancy vehicle)

C’est une voie sur l’autoroute que seuls les véhicules comportant au moins 2 passagers peuvent emprunter. Cela sert à favoriser le co-voiturage… un des particularités du code de la route aux Etats-Unis !

Il y a beaucoup d’autres types de route (frontage road, farm road…) mais tu ne les trouveras pas partout.

Si tu souhaites rejoindre au plus vite une destination, tu devras prendre l’Interstate.

Pour des routes plus pittoresques, prends plutôt les Alternate road ou les Highway.

Sache qu’il est absolument interdit de jeter ses déchets par la fenêtre !

Conduire aux USA ** #RoadtripUSA

Des vivres pour la route !

Les directions sont très bien indiquées, de nombreux panneaux indiquent les sorties que tu dois prendre. Il y a une petite différence avec la France : les routes sont identifiées par un numéro suivi d’un point cardinal. C’est ce qui t’indique si tu vas dans la bonne direction. Par exemple, si tu es à San Francisco et que tu veux rejoindre Los Angeles, tu dois rouler vers le Sud.

Panneau de signalisation Californie ** #Californie #RoadtripUSA

Ce panneau indique par exemple que la voie de droite est uniquement pour la sortie vers Gower Street et que la sortie Hollywood Blvd se trouve à 1/2 mile. Qui a deviné où nous étions ?

Panneau de signalisation Californie ** #Californie #RoadtripUSA

Ces panneaux indiquent que la route se sépare : A droite, nous prenons la 101 vers le sud vers l’interstate 5 sud et la Highway 60 Est ; à gauche, il s’agit de la sortie 1D vers l’interstate 10 qui mène à San Bernardino

Les rest area et les picnic area sont des endroits où faire une pause pipi / déjeuner, ou se dégourdir les jambes.

Cela m’amène au point suivant :

les distances

Note bien que les distances sont indiqués en miles (1 mile = 1609 mètres). Donc tu ne mettrez pas le même temps à faire 100 kilomètres que 100 miles (= environ 161 kilomètres). Ne te laisse pas non plus piéger par les cartes, sur lesquelles l’échelle est environ 10 fois plus petite que sur les nôtres. Deux endroits qui te paraissent proches sont 10 fois plus éloignés que ce que tu penses !

Bien sûr pense à faire des pauses régulièrement, c’est du bon sens.

Alcoolémie

La consommation d’alcool au volant est interdite, évidemment. Attention, il est également interdit, dans certains Etats, d’avoir de l’alcool dans la voiture (sauf dans le coffre, voire dans la valise, c’est mieux). Le taux d’alcool dans le sang toléré est très bas, et varie d’un Etat à l’autre. Le mieux est de ne pas consommer d’alcool du tout avant de conduire, pour être tranquille (dans tous les sens du terme !).

La vitesse

Les vitesses sont contrôlées par radar ou par avion. Fais gaffe, sur une même Interstate ou Highway, la limitation peut changer, regarde bien les panneaux.

Si un policier te donne une amende, les conditions de paiement seront indiquées sur le papier qu’il te donnera. Le plus souvent, tu pourras la régler par Internet.

L’essence

Le type d’essence que tu dois utiliser sera précisée sur les papiers remis par l’agence de location ou à l’intérieur du petit clapet du réservoir. Comme en Europe, il y a 2 types de carburants :

  • L’essence est appelée « Gasoline » ; il y en a de 3 sortes : Regular, Midgrade et Premium. La différence est la même qu’entre notre sans plomb 95 et 98. Tu peux utiliser la Regular, elle est très bien
  • Le gasoil est appelé « Diesel ». Tu n’en trouveras pas dans toutes les stations alors n’attends pas d’être à sec pour t’inquiéter.

Régler à la pompe

Tu pourras régler si tu le souhaites avec ta carte bancaire, à la pompe, comme chez nous. Mais attention aux commissions lorsque tu utilises ta carte à l’étranger !

Régler à la caisse

Dans ce cas, quand tu arrives à la pompe, notes le numéro. Rends-toi à l’intérieur de la boutique, indique ton numéro de pompe et le montant que vous souhaites payer. La pompe sera débloquée et tu pourras remplir ton réservoir en fonction du montant que tu auras donné à la caisse. La pompe se bloquera automatiquement quand tu l’auras atteint. Si le plein est fait pour un montant plus bas, retourne à la boutique chercher ta monnaie.

Dans certaines stations, un employé viendra faire le plein pour toi sans que tu n’aies à descendre de ta voiture, et tu règleras en espèces (il te demandera avant si tu souhaites faire le plein, et sinon le montant que tu souhaites mettre). La plupart du temps, il en profitera pour nettoyer ton pare-brise ! Rappelles-toi qu’un petit pourboire est bienvenue pour cette personne.

Dernière chose : le port de la ceinture est obligatoire, ne l’oublie pas !

Voilà pour les grandes lignes… si tu as d’autres interrogations, n’hésite pas à m’écrire un petit commentaire et j’y répondrai ! Et si tu connais quelqu’un qui prévoit un road trip aux Etats-Unis, partage cet article, cela pourra l’aider.


Epinglez cet article !

Le code de la route aux USA ** #USA #RoadtripUSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

21 comments

  1. Génial cet article, en te lisant, j’avais presque l’impression de me trouver au volant et de t’avoir pour guide 🙂

    Le code de la route pourrait sembler rébarbatif de prime abord, mais là, je me suis laissée embarquée !!!

    A bientôt pour de nouvelles aventures

    Anne

    1. Merci Anne !
      Oui c’est vrai que le code de la route ça peut être ennuyeux mais une fois qu’on se retrouve au volant dans un pays inconnu… on est bien content d’avoir glané quelques conseils ici et là, j’en sais quelque chose !

  2. Merci Stéphanie pour cet article très bien documenté…On a envie de partir sur la route à la conquête de l’Amérique. J’aime conduire, et toutes les informations que tu donnes semblent vraiment utiles pour une personne désirant louer une voiture… Car je pense que quand on décide de partir visiter les USA, la voiture est essentielle.

    1. Salut Eliane, j’avais bien remarqué que tu aimais conduire 😉
      En effet, pour visiter les Etats-Unis, une voiture est très utile !

  3. Oh la la ! Mais tu as tout dit !! c’est très complet et imagé… j’espère bien que tous ceux qui envisagent de visiter les Etats Unis prendront tes conseils
    Bravo

    1. Merci Chantal 😉

  4. Article complet, clair et bien écrit, bien joué Stéphanie.
    Tu précises qu’il n’y a pas de ronds points mais est-ce valable pour tous les états?
    J’ai le souvenir d’un rond point dans New York près de Central Park je crois.
    Sinon j’ai l’impression que dans la légende de ton image sur les panneaux de sortie, il y a une petite faute de frappe, tu as écrit la Highway 40 Est et sur le panneau c’est marqué 60 😉

    1. Salut Ryan,
      Tu as raison sur 2 points : j’ai fait une faute de frappe, que je vais corriger de suite ; et concernant les ronds points, non, bien sûr, je n’ai pas (encore) fait le tour des Etats-Unis donc il peut y avoir des exceptions. A NY, tu parles du Colombus Circle ? En effet c’est un rond point 🙂 Pour cet article je me suis basée sur mon expérience dans l’Ouest américain, je n’ai encore jamais conduit sur la côte Est !

  5. OUAAAaa, là on s’y croirait….
    Merci pour cet instant d’évasion, en attendant d’y aller…..
    Article clair, pertinent et intéressant.
    Merci

  6. […] moins désarmé et moins impressionné une fois sur place. Je vous renvoie à mon article sur le code de la route aux Etats-Unis, qui j’espère vous rassurera sur la conduite locale, et vous aidera à mieux vous […]

  7. […] mon article Le Code de la route aux Etats-Unis, abordons un autre sujet : la conduite en Nouvelle-Zélande. La principale différence, vous […]

  8. […] quand même !) ; la route peut être plus longue que prévue (je vous ai déjà parlé des cartes américaines à l’échelle piégée … je m’auto-cite) […]

  9. […] aux distances, j’en ai déjà parlé pour les Etats-Unis notamment ! Attention aussi dans des endroits où les routes sont mal entretenues : 50 km pourront […]

  10. J’ai découvert ton blog via ton commentaire, après que tu aies découvert le mien via un autre blog ! C’est marrant la manière dont on surfe sur internet et chez moi, un lien m’entraîne vers un autre, c’est sans fin 🙂
    Ton article sur la conduite tombe à point car mon prochain voyage sera dans le Nord Est des Etats Unis, c’est mon chéri qui va conduire donc je vais lui imprimer l’article. C’est rassurant de lire que la plupart des américains ne sont pas des fous au volant car je ne suis pas fan de la voiture en vacances, celà me rappelle trop le quotidien !

    1. C’est donc ça qu’on appelle la toile ? 🙂
      Ca va être super ce roadtrip, je vais suivre ça de près alors ! Et ne t’inquiète pas, ça se passera très bien !

  11. Bonjour Stéphanie,

    c’est marrant, j’ai le même sac à dos qu’on voit sous le siège de droite. …

    1. De mémoire il me semble que c’était un sac à main 🙂

  12. Pour y être là maintenant, je ne lis plus ton article de la même manière ! T’as vraiment bien réussi à capter l’essence de la conduite aux USA et surtout des parcages !! Ce qui me perturbe encore, c’est comme les autoroutes traversent les villes et desservent les rues, du coup faut tout le temps prendre l’autoroute !

    1. Ah, des mois de pratique, moi aussi, m’ont aidée à rédiger cet article !
      Et oui les autoroutes qui traversent tout c’est perturbant au début !!

  13. OMG que cet article tombe bien !!! Franchement merci pour tous ces conseils! Tu peux pas savoir comment tu vas m’aider mdr !!! Comme tu le sais déjà, je pars bientôt et je vais traverser 3 états des USA donc ce petit topo ne sera pas de tro. J’y suis tombé au pif en venant sur ton blog et je ne pensais pas du tout à tout ça mdr donc je ne peux que te bénir d’être tombé entre mes mains haha

    1. Ahah merci pour le compliment je suis contente que ça t’aide !
      Et ne t’inquiète pas trop, il y a des pays pires que ça pour conduire 😉 bon voyage ma Kiki !