Une journée à Philadelphie

Avec G. on a commencé notre roadtrip aux USA à New York et pendant nos 10 jours sur place, nous en avons utilisé un pour aller à Philadelphie. On en avait un peu parlé avant le départ, mais sans vraiment s’organiser, et une fois sur place on s’est dit « allez, demain, on va à Philadelphie ! ».

Carnet de voyage : une journée à Philadelphie. Que voir, que faire, comment s'y rendre

Ok.

Le lendemain donc on a filé à Penn(sylvania) Station pour acheter nos billets et après environ 2h de voyage (correspondance incluse, au changement d’Etat) nous étions à Philadelphie !
Pour le coup, on n’avait rien préparé, on a récupéré un plan à la gare d’arrivée, et on s’est lancé un peu au hasard, en se disant qu’on allait marcher et voir ce qui nous plairait de faire. Sans vouloir vous faire un cours d’histoire, Philly est une ville importante dans l’histoire des Etats-Unis, puisqu’elle a été un temps la capitale du pays, le foyer de la révolution américaine, a accueilli le Congrès continental (au Carpenter’s Hall, qu’on visite !) ; la Déclaration d’Indépendance y a été signée, les 10 premiers amendements de la Constitution américaine écrits… bref, il s’est passé des choses !

Chinatown, Philadelphie

Philadelphie, Pennsylvanie

Après avoir marché un peu au hasard et avoir traversé Chinatown, nous sommes tombé sur le National Constitution Center, un grand musée d’histoire, et juste à côté, l’Independance Visitor Center dans lequel nous avons récupéré un plan très pratique, qui indiquait tous les bâtiments historiques dans un rayon de la ville praticable à pieds.

National constitution center Philadelphie
National constitution center Philadelphie
National constitution center Philadelphie

Nous avons donc passé toute la matinée à marcher dans le centre-ville, de bâtiments historiques en bâtiments historiques, et on a trouvé ça super cool de se balader parmi des buildings pour tomber sur des constructions plus anciennes au milieu. Nous avons également la fameuse Liberty Bell, qu’il est difficile d’approcher d’ailleurs, tant les gens sont agglutinés devant 😉

Liberty Bell Center, Philadelphie

Philadelphie, Pennsylvanie

Carpenter's Hall, Philadelphie

Franklin's court, Philadelphie

Nous sommes arrivé à Franklin’s court, une cour intérieure avec des structures métalliques qui représentent l’endroit où se tenait la maison de Benjamin Franklin. Dans le coin se trouve également l’imprimerie et l’atelier de reliure qui lui appartenaient aussi.

Franklin's court, Philadelphie

Au cimetière, il est possible de se rendre sur la tombe de Franklin, mais … l’entrée est payante ! Evidemment, il n’était pas question de payer pour aller voir une pierre tombale. Par contre, en longeant les grilles du cimetière, on peut l’apercevoir :

Tombe de Benjamin Franklin, Philadelphie

Le midi, après quelques kilomètres dans le passé, nous nous sommes arrêté pour déjeuner chez Sonny’s cheese steak : j’avais entendu dire que c’était THE spécialité à Philadelphie. Verdict ? Ca parait dégueu comme ça mais c’est vraiment pas mauvais… un peu gras, on n’a pas pu finir, mais c’était bon 🙂

Sonny's Cheese steak Philadelphie

L’après-midi nous avons décidé de nous balader dans un autre coin de la ville. Nous nous sommes retrouvé au bord du fleuve Delaware, et nous avons carrément changé d’ambiance. J’avais l’impression qu’on était en vacances au bord de la mer, il y avait des bâtiments colorés, des petits restaurants et bars partout… j’ai bien aimé !

Philadelphie, Pennsylvanie

Philadelphie, Pennsylvanie

Philadelphie, Pennsylvanie

Philadelphie, Pennsylvanie

Ce fut une très longue journée, durant laquelle nous n’avons pas pris les transports une seule fois, même pour retourner à la gare. L’expression « découvrir une ville à pieds » prend ici tout son sens ! Bien sûr, une seule journée n’est pas suffisante pour tout voir, mais je reviendrai c’est sûr ! J’ai beaucoup aimé l’ambiance de cette ville, et je voudrais mieux la connaître. Ce qui est étonnant, c’est que c’est tout de même la 5ème ville la plus peuplée des USA et pourtant elle parait tellement calme, tranquille, détendue… j’imagine que lorsque l’on y vit et travaille c’est différent, mais en tant que visiteur, c’est super agréable ! Une ville que l’on a totalement validée 🙂


Pratique

Aller à Philadelphie : Bien sûr si vous venez d’Europe ou d’une ville éloignée des USA, vous pourrez prendre l’avion. Nous, depuis New York, avons pris le train à Penn Station (8th Avenue and West 31st Street). En choisissant les horaires, nous avons payé moins de 100 dollars l’aller retour, ce qui est cher, certes, mais pour un moyen de transport pas si répandu que ça aux USA, c’est plutôt bien. Nous avons acheté les billets directement à la gare, mais vous pouvez le faire en ligne si vous préférez (et en français) ici.

En plus, la gare est centrale, vous n’aurez pas à marcher pour rejoindre le centre ville. Sinon, si vous voulez vous rendre à un endroit bien précis, vous pourrez prendre le métro !

Independence Visitor Center : C’est là que vous trouverez toutes les informations pour visiter le Philadelphie historique et que vous pourrez acheter vos tickets pour quelques sites payants (que nous n’avons pas fait, les sites gratuits étant amplement suffisants pour remplir toute une journée !)

Adresse : 599 Market Street, 1 N. Independence Mall West – Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h00 (jusqu’à 19h00 en juin, juillet et août) / Site web

Manger, dormir : nous n’avons pas passé la nuit sur place, je n’ai donc pas de recommandation testée et approuvée. Pour manger, eh bien vous trouverez plus que nécessaire, que ce soit dans le quartier « historique » que plus proche du fleuve. Testez le cheese steak 😉


Epinglez cet article :

Carnet de voyage : une journée à Philadelphie. Que voir, que faire, comment s'y rendre