De San Francisco à Big Sur, mon mini-guide

Hello tout le monde !

Suite à mon dernier article qui présentait mon roadtrip en photos, je me suis dit que partager mes bonnes adresses serait sympa de ma part, et que cela pourrait peut être vous aider à préparer un bout de chemin sur la Pacific Coast Highway. Alors sans plus attendre, voici les petits détails de notre séjour.

De San Francisco à Big Sur : Mon mini guide

Location de voiture

Nous sommes donc parti de San Francisco, où nous habitions et nous avons choisi de réserver une voiture en passant par l’agence Alamo. C’est le loueur que j’avais pris l’année d’avant (San Francisco – Seattle) et avec lequel nous n’avons eu aucun problème.

Voiture de location Pacific Coast Highway

Petits conseils en passant :

  • Même si nous vivons en ville, nous avons choisi d’aller chercher la voiture à l’aéroport, ce qui revient un poil moins cher (et même le déplacement jusqu’à l’aéroport en BART ne nous a pas coûté plus cher)
  • Nous avons choisi un véhicule « économie » (Chevrolet ou équivalent) car nous n’étions que 2 et nous ne partions que 4 jours, donc nous n’avions pas 1 tonne de bagages
  • Nous avons pris l’option « Alamo Gold » qui permet de pouvoir rendre le véhicule sans avoir fait le plein d’essence (un plein est inclus), qui permet d’ajouter 3 conducteurs (si vous avez besoin) et quelques autres avantages qui sont clairement listés

Un autre avantage de prendre la voiture à l’aéroport (et de l’y retourner) : vous n’aurez pas à conduire en ville pour en sortir, vous vous retrouverez sur l’autoroute dès votre sortie du parking, et si vous êtes un peu stressé à l’idée de conduire dans une grande ville, c’est appréciable 😉

Le parcours

Nous avions défini grosso-modo ce que nous voulions voir : Santa Cruz (tout proche de San Francisco), Carmel, la côte, Big Sur… et laisser un peu de place au hasard pour le reste.

Santa Cruz

Ce fut donc notre premier arrêt, je dirai environ 1h après notre départ. Nous voulions longer la côte pour nous y rendre, mais nous avons suivi notre GPS (quelle idée aussi ! 😉 ) qui nous a fait passer par l’intérieur, ce qui était plus rapide mais euh… enfin c’était une autoroute quoi. Ceci dit, c’était un bon point car nous sommes arrivées pile au crépuscule, que nous avons pu admirer sur la plage et ensuite, nous avons eu droit à une lune magnifique (garez-vous en face du bowling, non loin du casino / arcade).

Santa Cruz, Californie

Nous avons dîné au restaurant Riva, sur le wharf (le ponton quoi) qui était abordable, bon, avec un personnel très sympa (et qui était ouvert, alors que nous étions le 24 décembre au soir !).

Monterey

C’est là que nous avions choisi de dormir, car les hôtels à Carmel n’étaient clairement pas dans notre budget (bien que plus jolis, il faut bien le dire).

Notre motel était le Rodeway inn. Au niveau des +, je dirais qu’il était propre, que les chambres étaient spacieuses, confortables, et qu’il est facile d’accès. Il y a le wifi (important 😉 ) et un parking gratuit, se trouve sur une grande avenue bordée de restaurants (et d’autres motels).
Au niveau du – je dirais que c’est le petit déjeuner. Il était inclus dans le prix, mais honnêtement, nous n’avons jamais mangé là bas : il n’y a presque rien, à part du jus de fruit, des « pâtisseries » industrielles sous plastique, et parfois des pommes. Youhou. Certes le motel n’était pas cher, mais j’ai dormi dans le même genre de motel l’année dernière et le petit déjeuner était largement mieux !

Motel à Monterrey, Pacific Coast Highway

Heureusement, à quelques minutes de voiture se trouvent d’autres endroits pour manger, ainsi qu’un Safeway (pratique pour acheter de quoi grignoter sur la route) et le célèbre … Starbucks, qui nous a sauvé la vie avec ses cafés / thés / pain au chocolat (on a pris tous nos petits déjeuners à emporter là bas). Le premier matin (celui du 25 décembre), nous avons même été le manger sur la plage. C’était vraiment sympa !

Nous avons testé le restaurant chinois juste en face de l’hôtel, un soir (son nom : Chef Lee’s Mandarin House) et nous l’avons apprécié, je vous le recommande ! Surtout que si vous ne mangez pas tout, vous pourrez emporter vos restes, il y a un frigo dans les chambres du motel 😉

A part cela, il n’y a pas grand chose à visiter à Monterey, rien qui n’ait retenu notre attention en tout cas.

Carmel

Situés à quelques minutes de Monterey, c’est une petite ville très charmante, que nous avons adoré (et nous avons compris pourquoi les logements étaient « un poil » plus chers). Nous avons pu nous garer gratuitement dans une rue perpendiculaire à la rue principale qui mène à la plage (il y a des panneaux) et rejoindre donc la plage à pied en quelques minutes. Il y a beaucoup de petits restaurants très jolis (mais que nous n’avons pas testé, je ne pourrais donc pas vous renseigner !) et les maisons, lorsque vous vous éloignez de la zone « touristique » sont assez originales.

Carmel by the sea, Californie

La route

La réputation de la Pacific Coast Highway la précède ! C’est une route magnifique, qui longe la côte, avec vue sur l’océan. De nombreux points de vue permettent de s’arrêter (donc en gros, on avance lentement puisqu’on s’arrête toutes les 2 minutes 😉 ) et d’admirer la vue magnifique.

Pacific Coast Highway, California

Les paysages sont changeants, on passe de falaises marrons à des forêts, à une végétation quasi absente… tout cela en quelques kilomètres.

Pacific Coast Highway, California

Il y a bien sûr des points de vue incontournables comme le Bixby Bridge ou les Mc Way falls, mais vous n’aurez aucun risque de les manquer : c’est là qu’il y a le plus de gens garés 😉

Pacific Coast Highway, California

McWay Falls Pacific Coast Highway, California

Prudence

Chaque soir nous sommes rentré après avoir admiré les couchers de soleil, donc nous avons roulé bien souvent dans le noir total, éclairées seulement par nos phares. Alors c’est très beau, lorsque le soleil vient de disparaitre derrière l’océan, car le ciel prend des couleurs incroyables, mais gardez les yeux sur la route, car les virages s’enchaînent ! Au pire, arrêtez-vous si vous voulez regarder !

Pacific Coast Highway, California

Les pauses dej / pipi / café /essence

A Santa Cruz, il est possible d’aller au petit coin au casino / arcade sans problème.
Quant à Big Sur, il y a régulièrement des motels, cafés, petits restaurants… qui permettent de faire des pauses dans tous les sens du terme.

Au niveau de l’essence, nous n’avons pas croisé beaucoup de stations, d’où la nécessité de faire le plein dès que vous le pouvez, même si vous avez le réservoir à moitié plein.

L’arrivée : San Simeon

Chaque soir, nous retournions à l’hôtel à Monterey ; chaque jour, nous reprenions donc la California One (la Pacific Highway de son petit nom) sans nous arrêter aux points que nous avions vu la veille, histoire d’aller un peu plus loin à chaque fois. C’est ainsi que nous avons, en 3 jours et demi, pu aller jusqu’à San Simeon (et voir les éléphants de mer juste avant, sur la plage). Nous y sommes arrivé le dimanche en milieu d’après midi, et nous devions rentrer à San Francisco le soir-même : il était donc plus raisonnable de rebrousser chemin, et nous avons bien fait car nous sommes arrivé à San Francisco aux alentours de 21h. Nous avons mis plus de temps que je ne pensais, car je ne pensais pas que nous avions été si loin !


Epinglez cet article sur Pinterest :

De San Francisco à Big Sur : Mon mini guide