Digital nomade en voiture : les avantages

Les avantages à être nomade digital... en voiture

Quand on voyage en avion, on est souvent limité en poids et faire sa valise / son sac quand on n’a pas l’habitude peut devenir un casse-tête. Mais alors, quand on décide de partir « au long cours », ça peut carrément devenir l’angoisse, parce que vous avez besoin de vos affaires « basiques » (vos fringues, affaires de toilette…) et celles de travail.

Quand on pense à « digital nomade » on se dit qu’on n’a besoin que d’un ordinateur pour travailler de n’importe où… si seulement !
Evidemment ce n’est pas si simple. Ca dépend de votre métier, mais vous aurez probablement besoin d’un peu plus. Pour ma part, j’utilise également tous les jours :

  • Un appareil photo (Reflex)
  • Mon smartphone + batterie de rechange (ah, le bon temps des Nokia 3310)
  • Mon disque dur externe
  • Un carnet de notes (voire 2) (je sais, j’ai un ordi, mais je suis old school)
  • Mon agenda papier

Ca parait peu comme ça, mais en vrai, j’ai également d’autres fournitures. Je ne sais pas vous, mais même si je blogue et que j’utilise beaucoup l’ordinateur, j’aime avoir des notes manuscrites. Ma to-do list est écrite dans un carnet, mes idées aussi (dans un autre carnet), j’ai un agenda papier, un journal de voyage…

Ce sont mes petites manies, je ne dis pas que c’est la meilleure façon de s’organiser, mais je préfère « fractionner » mes notes afin de les retrouver facilement (et oui, j’ai testé le bullet journal pour essayer de tout rassembler, mais j’ai passé plus de temps à écrire dedans qu’à vraiment faire les choses, donc je reste avec mes 3 carnets de notes !)

Bref, tout ça, il faut le caser quelque part. C’est le premier avantage que je vois à utiliser sa voiture :

Emmener pas mal d’affaires quand on n’est pas près à vivre de façon « minimaliste »

J’admire beaucoup les gens qui vivent avec peu de choses (chez eux ou dans leur sac). J’aimerais bien arriver à faire ça, vivre avec très peu de chose, mais je suis encore dans le « processus », et en plus, j’ai encore du mal à faire la différence entre l’absolu nécessaire et le pas trop nécessaire…

Bien sûr, voyager avec votre voiture ne vous permet pas d’emporter tout votre appartement avec vous, mais vous pourrez prendre pas mal de choses tout de même, surtout si vous êtes seul ou à 2.

Je n’ai pas une voiture immense, mais en m’organisant bien, j’ai pu caser plusieurs sacs différents dans le coffre, ce qui me permet d’avoir accès facilement à mes affaires selon leur usage (les vêtements, le matériel électronique, et parfois je pousse le vice en ayant également un sac plus petit avec les affaires nécessaires à une ou deux nuits en backpacker ou chez quelqu’un, ce qui m’évite d’avoir à transporter un sac plus encombrant. Evidemment, cette dernière astuce n’est valable que si la voiture est garée en parking sécurisé !)

Et surtout, cela m’a permis, quand j’hésitais à emporter telle ou telle chose, de trancher en faveur de la-dite chose. Encore une fois, je parle de « petites » choses, qui, quand vous êtes limité, prennent de la place, mais quand vous avez une voiture, ne font pas trop de différence. Vous voulez un exemple ? On ne se moque pas merci :

J’aime beaucoup ma console de jeu Nintendo 3DS, et bien sûr j’ai quelques jeux-fétiches (= les pokemons). Evidemment quand je voyage je ne peux pas tout emporter (« voyager » étant, dans le texte, différent du nomadisme en voiture) ; en revanche, dans la voiture, dans mon sac dédié au matériel électronique, avoir ma DS et mes quelques jeux Pokemons, ça ne fait pas beaucoup plus lourd.

Encore une fois, j’admire les gens qui voyagent (ou qui sont nomades) avec très peu de choses, mais c’est un cap que je n’ai pas encore franchi, ça viendra peut-être (mais tout de même, mes Pokemons quoi).

Déménagement en voiture, Paris - Metz

C’est aussi pratique pour aider une copine à déménager … admirez l’organisation !

Une liberté de mouvement

Avoir sa propre voiture permet de ne pas dépendre des transports en commun. Attention, je ne suis pas contre les transports, au contraire : c’est souvent moins cher et plus pratique. Par exemple, j’évite au maximum de conduire dans Paris : entre les embouteillages, les travaux, les parkings hors de prix, il y a de quoi s’arracher les cheveux. Je préfère prendre le métro, même s’il y a du monde, c’est quand même la plupart du temps moins stressant et plus rapide (cette dernière remarque ne s’appliquait pas quand je travaillais ceci dit).

C’est souvent la même chose dans les capitales ou grandes villes : il y a peut-être moins d’embouteillage qu’à Paris, mais il y a un aussi bon réseau de bus / tram / train, etc…

En revanche, quand mon nomadisme m’emmène dans des endroits un peu isolés, se déplacer est un peu plus compliqué. Et souvent, j’ai été contente de ne pas avoir à m’organiser mille ans à l’avance ou à dépendre de rares bus pour aller voir du pays !

Voiture Big Sur

Le roadtrip, c’est la vie

Si me lisez régulièrement, vous devez savoir que les roadtrip c’est mon dada ! Découvrir une région ou un pays par la route c’est synonyme de liberté, d’aller où on veut et s’arrêter quand on le veut. Cela change aussi des sauts de puce que l’on fait d’un endroit à l’autre, c’est un peu un mode de « slow travel », pour utiliser une expression à la mode.

C’est un mode de voyage que je vous recommande de tester si vous ne l’avez jamais fait, vous risquez de devenir addict !

San Francisco Los Angeles en voiture

Alors, convaincu par le voyage au long cours par la route ?


Epinglez cet article sur Pinterest :

Les avantages à être nomade digital... en voiture