Conduire en Suisse

Comme je le disais dans cet article, j’ai passé une semaine en Suisse en septembre, une première dans ce pays mais pas la dernière car j’ai a-do-ré ! Avant d’aborder chaque ville visitée, je voulais vous parler de quelques trucs à savoir si vous voulez vous y rendre en voiture. Et pour être honnête, conduire en Suisse, c’est du gâteau !

Je vous rassure, le code de la route est le même, à quelques petites subtilités près, et nous allons les voir ensemble.

Conduire en Suisse : tous les conseils pratiques

La vignette

En Suisse, il n’y a pas de péage mais vous devrez acheter une vignette à placer sur votre pare-brise et qui coûte 40 francs suisses (33 euros environ). A défaut, vous pourrez être verbalisé. La vignette est valable un an.

Où acheter la vignette ?

Une des copines françaises rencontrée sur place l’a achetée lorsqu’elle a passé la frontière. Le douanier la lui a vendue, et elle a payé en liquide, en euros. Par contre la monnaie est rendue en francs suisses.

Pour ma part, personne ne m’a arrêtée à la douane. Comment faire dans ce cas ?

-> Facile ! Il suffit d’aller dans la première station service que vous croisez, et de la demander ! Faites-le, car vous encourez une amende si on vous arrête pour un contrôle et que vous ne l’avez pas.

Vous pouvez également la trouver dans les bureaux de poste, les garages, les succursales du TCS et les offices cantonaux de la circulation routière. Sachez qu’avant la frontière, vous pourrez aussi l’acheter dans les stations services des autoroutes mais il me semble que du coup, c’est un peu plus cher.

Veillez à la coller, sinon, si vous la mettez simplement dans la boite à gants ou dans votre sac, vous pourrez avoir une amende. Ouais, ils rigolent pas avec les règles, les Suisses !

Route entre Locarno et Zurich, Suisse

Les règles de circulation et le permis

Attention, les piétons sont méga prioritaires ! Qu’ils soient déjà engagés ou simplement en train d’attendre devant le passage piéton, vous devez vous arrêter. Sinon… amende !

Votre permis français suffit, mais vous pouvez aussi emporter votre permis international si vous l’avez.

Vous allez avoir un petit moment d’adaptation pour un truc tout bête : les panneaux qui indiquent les autoroutes sont verts, et non bleus. Et vice-versa : les panneaux qui indiquent la route sont bleus, et non verts. C’est peut-être un détail (pour vous) mais vous vous rendrez vite compte qu’inconsciemment, on s’y perd. Surtout quand vous cherchez votre chemin, que votre GPS vous demande de prendre l’autoroute et que vous vous retrouvez à suivre un panneau vert…

La limitation de vitesse

Elle est sensiblement différente : 120km/h sur l’autoroute, 100km/h dans les tunnels (et il y en a beaucoup) 80km/h sur la route. En ville, c’est la même chose : 50km/h. Attention aux amendes qui sont aussi plus sévères qu’en France, et attention aux radars fixes. Vous êtes peut-être à l’étranger, mais les procès-verbaux trouveront le chemin de votre boîte aux lettres française, soyez-en sûr.

Il y a souvent des travaux sur la route, donc soyez prudent, ralentissez !

Route entre Locarno et Zurich, Suisse

Stationner

Les zones de stationnement suisses sont classées par couleur :

  • En zone bleue, vous devrez placer un disque de stationnement derrière le pare-brise.
  • Les zones rouges et vertes sont payantes, en ville ou en parking.
  • En zone blanche vous pouvez vous garer librement

Les règles peuvent être légèrement différentes d’une commune à l’autre. Mais vous pourrez toujours demander autour de vous si vous n’êtes pas sûr.

Dernier truc, si vous portez des lunettes de vue, la loi exige que vous ayez une paire de rechange avec vous dans la voiture.

Louer une voiture

Je suis venue au volant de ma propre voiture, mais vous voudrez peut-être en louer une. Je vous conseille deux agences que je connais et avec lesquelles je n’ai jamais eu de problème : Avis et Alamo. Bien sûr, prenez le temps de comparer les prix pour trouver le meilleur deal !

Locarno, Suisse


Epinglez cet article sur Pinterest:

Conduire en Suisse : tous les conseils pratiques