Type and press Enter.

Et si j’osais ?

“Ca fait peur quand-même…”
“Quoi ? T’es partie jusqu’en Nouvelle-Zélande toute seule, en Inde toute seule et là tu me dis ‘Ca fait peur quand-même’ ??”
Eclat de rire. Nerveux, gêné ?

Et si j'osais ? Réflexions sur l'avenir

Depuis quelques mois ma vie est un peu instable, pour des raisons diverses et variées. On est sur un blog de voyage, pas vraiment un blog d’humeurs, donc vous raconte beaucoup de choses à travers les carnets de bord, les photos, les guides, les conseils, les roadtrips… Je vous dis ce qui m’a plu, ce que j’ai moins aimé, mais je ne dis jamais quand j’ai la trouille pour mon avenir (*musique dramatique*). Ou quand je me demande ce que je vais bien pouvoir en faire, où est-ce que “tout ça” va me mener. Les questions de la vie normale quoi !

J’écris tout ça à chaud donc c’est sûrement un peu décousu mais voilà. Le petit dialogue du début c’est une conversation que j’ai eu avec ma môman il y a quelques minutes à peine, quand je lui disais qu’il fallait que j’aille voir ailleurs si j’y étais. Que je tournais en rond, que je ne savais pas quoi faire… Et que j’avais une idée pour changer d’air.

Zone de confort ?

J’ai jamais eu peur de sortir de ma zone de confort. J’adore voyager (sans blague), découvrir de nouveaux trucs, me challenger un peu, même si parfois c’est un peu stressant (coucou l’Inde). Peut être que c’est un peu d’inconscience parfois, l’envie de faire un truc foufou dans ma vie sans me rendre compte à quel point ça l’est… ? Mais parfois, un tout petit truc va me faire peur. Ca doit dépendre de l’état d’esprit du moment. Quand t’es pas forcément au top, la confiance en prend un coup. Et donc prendre une initiative qui sort des sentiers battus, ça devient une montagne.

D’un autre côté j’ai toujours admiré les gens qui ont le courage de dire fuck et de tout plaquer. Je l’ai fait deux fois, dans une moindre mesure. La première fois s’est super bien passée, j’en ai retiré une expérience incroyable, ça a changé ma vie. La 2ème fois aussi était très chouette, c’est la suite (qui est donc maintenant mon présent) qui est un peu plus incertaine, même si ça m’a apporté beaucoup de bonnes choses quand j’y réfléchis. Donc pourquoi ne pas dire fuck encore une fois, et tout chambouler, et recommencer autre chose ? Ca m’a toujours animée, fait rêver, donné des papillons dans le ventre. L’inconnu, les nouvelles possibilités, les nouveaux paysages, les nouvelles hypothétiques rencontres, c’est ce qui me plait.

J’y vais alors ?

Après avoir perdu genre 45mn à hésiter, entre oui, non, mais en même temps j’ai rien à perdre, mais ce sera mieux, ça sera chouette, une nouvelle expérience, tout ça tout ça, j’ai fini par me dire :

Citation Mark Twain : Twenty years from now, you will be more disappointed by the things you didn't do

Ouais enfin, c’est Mark qui l’a dit et je suis plutôt d’accord avec lui. Merci mec, j’avais besoin de cette phrase.

Bon alors, pourquoi je vous parle de tout ça depuis 10 minutes ? Parce que j’ai cliqué sur le bouton pour y aller et que j’attends la confirmation et que voilà, je ne pourrai plus reculer. Ca veut dire que 2017 va commencer sur les chapeaux de roue, que j’ai des tas de projets, et que j’espère que ça va rouler. J’ai failli vous donner des détails, mais en fait non, je préfère garder la surprise car je vais certainement organiser, sur Instagram, le fameux concours de cartes postales qui partiront des pays concernés. Alors restez dans les parages !


Epingler sur Pinterest

Et si j'osais ? Réflexions sur l'avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 comments

  1. Je me retrouve bien dans ton article, même si la peur n’intervient généralement pas au moment de réserver les billets (à ce moment-là, c’est plutôt de l’euphorie), mais plutôt quelques jours avant le départ. “Mais qu’est-ce que j’ai fait, pourquoi je fais ça, pourquoi je ne reste pas dans mon petit confort…” Heureusement, les doutes s’évanouissent sitôt arrivée.
    Hâte d’en lire plus sur ton aventure !

    1. Oui, en général je suis euphorique au moment de la réservation, c’est juste pour cette étape-là que je stresse, ce qui me fait bizarre parce que ce n’est pas dans ma nature 🙂
      Quant à l’instant de panique avant le départ, c’est pareil, ça dépend pourquoi, comment, l’état d’esprit… en général je ne panique pas trop non plus ! Et bien sûr les doutes sont terminé dès l’atterrissage ahaha ! Promis j’en dis plus dès que possible 🙂
      Merci pour ton commentaire !

  2. Et bien, j’ai hâte de savoir et de suivre ça ! 😀

    1. Merci !

  3. […] réfléchi. Lol ! Ca doit bien arriver de temps en temps ! J’avoue m’être posé pas mal de questions sur ce que je voulais faire et où j’en étais. Cela ne m’arrive pas souvent, pour tout […]

  4. Les peurs sont faites pour être surpassées… Sinon, à quoi servirait-elle?
    Bises

    1. Je suis complètement d’accord avec toi Amélie ! D’ailleurs c’est fait, je suis partie 😉 Merci pour ton commentaire !

  5. […] je l’avais dit dans cet article, après quelques semaines à tourner en rond, j’ai décidé de changer d’air, et comme […]

  6. […] a été … comment dire ? Un nouveau départ, dans tous les sens du terme ! Après une fin d’année 2016 pleine d’ennui (et de doutes, mais le doute m’accompagnera toujours je pense, je fais avec !), j’ai […]