Type and press Enter.

Conduire en Italie

Alors là… on m’avait fait tout un discours sur le fait de conduire en Italie et sur les italiens au volant. Ca m’a mis un peu la pression lorsque j’ai passé la frontière !

Conduire en Italie, mes conseils

La vitesse

Officiellement, les vitesses sont les suivantes.

En ville : 50 km/h
Routes principales : 110 km/h (sauf en cas de pluie ou neige : 90 km/h)
Routes secondaires : 90 km/h
Autoroutes : 130 km/h (sauf en cas de pluie ou neige : 110 km/h)

Officieusement… disons que sur les voies rapides, j’ai été doublée plutôt violemment ahah ! Ok, je ne roulais pas à la vitesse maximale autorisée, j’étais un peu en-dessous. Mais tout de même, je pense que eux était largement au-dessus. Cela peut paraître dangereux surtout pour eux mais après tout s’ils ont l’habitude de gérer comme ça… Perso je restais dans ma voie, à ma vitesse et en respectant le code et ça passait crème !

Turin, Italie

Turin, Italie

Le code

Comme dans tous les pays européens, le code est le même. Vous ne tomberez donc pas sur des panneaux inconnus ou bizarres.

Lecture des panneaux

La principale différence est que les panneaux indiquant les autoroutes sont verts. Les routes nationales sont sur des panneaux à fond bleu.

Dans la voiture

Les feux de croisement sont obligatoires sur l’autoroute.

Au niveau des équipements, vous devez avoir le gilet de sécurité et le triangle. Une trousse de premiers secours contenant au moins des pansements est aussi recommandée.

Se garer

Regardez la couleur des lignes : une ligne blanche, c’est gratuit. Bleue, c’est payant. Et la ligne jaune signale un stationnement réservé.
En ville, vous tomberez peut être sur des zones vertes, cela signifie que le stationnement est interdit, vérifiez les panneaux pour savoir exactement les jours et heures.

Vignette ou péage ?

En Italie, les autoroutes sont payantes. Vous paierez au péage, comme en France. Et comme en France, ne perdez pas votre ticket où vous paierez le prix maximum. Vous pouvez régler en liquide ou en carte. Suivez la voie blanche pour payer au guichet, la voie bleue pour les cartes de crédit, et la voie jaune pour le télépéage. Si vous ne restez pas longtemps, je ne pense pas que vous ayez besoin de vous embêter avec le télépéage. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Autostrade per l’Italia, disponible en anglais et en italien.

Trieste, Italie

Trieste, Italie

Le permis

Un permis de l’Union Européenne est valable pour conduire en Italie. Si votre permis n’a pas été émis par un pays de l’Union européenne, vous aurez besoin d’un permis international ou d’une traduction assermentée. Personnellement, dès que je sors de France, j’utilise mon permis international avec mon permis national.

Les italiens sur la route

Bon comme je le disais plus haut, on m’avait dressé un portrait horrible des italiens au volant. Que c’était dangereux de conduire en Italie. Eh bien… je n’ai pas ressenti ça ! Est-ce que c’est parce que j’étais prévenue ? Parce que je conduis de temps en temps à Paris et que je suis un peu immunisée ? Ou parce que je suis géniale ?

J’ai fait part de mon étonnement sur Twitter et beaucoup m’ont dit que c’était toute la différence entre le nord et le sud de l’Italie.

Des gens qui ont l’habitude de conduire en Italie m’ont dit qu’on « ne sait pas ce que c’est le danger au volant tant qu’on n’a pas conduit dans le sud, en Sicile ou à Rome ». Je ne peux pas encore confirmer ou infirmer.

Ce que je peux dire

En revanche je peux dire que oui, c’était un peu difficile de conduire à Turin et à Trieste (et entre les 2, du coup). J’ai trouvé que les gens étaient très nerveux, conduisaient vite, klaxonnaient un peu trop souvent à mon goût et prenaient quelques libertés avec le code. Les « va te faire en…. » résonnent toutes les 5 secondes. J’y ai eu droit parce que j’ai fait signe « non » à un monsieur qui voulait laver mon pare-brise au feu rouge. Ca a été mon premier contact avec un italien, charmant !

Donc oui, la conduite en ville peut être assez stressante mais … inspireeeezzzz, souffleeeezzzz !

Le passage de la frontière

Comme à chaque fois que j’ai passé les frontières d’un pays de l’UE, je n’ai pas passé de douane. Bien sûr, il y avait le panneau qui signalait le passage en Italie, mais c’est tout.

Louer une voiture

Je suis allée en Italie avec mon propre véhicule. Mais si vous souhaitez en louer une, je vous conseille l’agence Alamo. Je passe souvent par celle-ci quand je veux louer, et je n’ai jamais eu de problèmes ave eux !


Si vous avez aimé cet article, vous pouvez l’épingler sur Pinterest :

Conduire en Italie, mes conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. Je garde un souvenir tellement atroce de la conduite en Italie à CHACUN de mes voyages et dans toutes les régions italiennes que ça tempère même mon envie d’y retourner alors que j’adore ce pays. T’as eu de la chance ^^

    1. MDR ! De la chance ou alors c’est mon talent naturel 😛

  2. Premier contact avec un italien… loooool ^^
    Et je suis méga d’accord avec toi, on m’avait dit oui gnagna trop vite, trop dur, et bah en fait dans le nord ça va j’ai trouvé 🙂 Et pourtant la route de la côte est un peu compliquée !

    1. Ah comme quoi les préjugés ont la vie dure ! Du coup j’ai envie de tester dans le sud 😉
      Pour la route, avec un GPS je trouve que ça a été. Sans GPS de toute façon je ne prends pas le volant 😉

  3. Coucou,

    Merci pour cet article !

    Ha j’ai l’impression qu’où on aille, il y a toujours des gens qui roulent comme des fous, se pensant seuls sur la route égoïstement !
    Samedi, je me suis fait rentrer dedans par un idiot trop pressé qui a voulu me doubler en pleine rocade franchement ! Monsieur a voulu me doubler par la droite alors que je tournais à droite, forcément…

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    1. Ah punaise mais c’est fou les gens croient qu’ils sont tout seuls ! Le pire c’est quand en plus ils ont le culot de t’eng… alors que t’as rien fait MDR 😀 l’essentiel c’est que tu ailles bien 🙂