Carnet de voyages – Octobre 2017

Les carnets de voyages sont de retour et au pluriel ! Après avoir écrit semaine après semaine mon voyage dans les Balkans, mes déplacements se sont calmés, et il n’était plus pertinent d’écrire un carnet par semaine. J’ai donc choisi de passer à un par mois, ce qui me laisse du temps pour rédiger des articles plus détaillés sur les pays traversés lors de ce roadtrip. Et d’essayer de rattraper mon retard sur mes anciens voyages (on y croit). Alors, que s’est-il passé en ce mois d’octobre 2017 ?

Carnet de #voyages : #Paris, #Irlande, #Liverpool * * #France #Tbex #Angleterre #carnetdevoyage

Un retour des Balkans en fanfare

Vous l’avez peut-être lu dans cet article, mais je suis rentrée un mardi de 3 mois dans les Balkans et je suis restée 4 jours tranquille avant de repartir. Autant vous dire que ça a été un peu chaotique. J’étais à la rue complet, il a fallu que j’organise mon départ en Irlande puis en Angleterre, je ne savais plus où j’étais !

Le 1er octobre : départ pour l’Irlande

Bon je l’admets, c’était prévu que je parte aussi rapidement en Irlande car ma copine Valérie (d’Irlande Sans Souci) et moi on s’était inscrite au Tbex qui avait lieu à Killarney. Si vous ne connaissez pas, c’est un grand salon international de blogueurs voyage.

Dimanche j’ai donc atterrit à Cork, Valérie m’a récupérée, m’a fait visiter Kinsale (ceux qui me suivent sur Instagram ont vu à quel point c’était coloré !) et j’ai dormi chez elle.

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Kinsale, Irlande

Le lendemain, lundi, on s’est réveillé à pas d’heure pour prendre la route jusqu’à Killarney (environ 2h). Ni elle ni moi ne sommes du matin, j’vous dis pas l’ambiance dans la voiture.

Ce n’était pas le début du Tbex à proprement parler, mais nous étions inscrites à des activités avant le début des conférences et tout ça. Le temps n’était pas au beau fixe, mais c’était sympa car ces activités nous ont permis de rencontrer des collègues blogueurs de tous les coins du monde (ou presque).

Balade dans le parc national de Killarney, danse irlandaise et initiation à la préparation de martini / gin dans un hôtel de luxe… C’était une super première journée. Je l’ai partagée sur Instagram stories, et ma mère qui suit tout ça pour tenter de comprendre ce que je fais de ma vie m’a envoyé un texto : « De la danse irlandaise, de l’alcool, un resto, MAIS VOUS BOSSEZ OU QUOI ??? ».

Oui maman. Et je n’échangerais ça pour rien au monde.
Le soir, nous sommes rentrées en voiture à Kinsale, pour dormir à nouveau chez Valérie. Heureusement, le but n’était pas de faire toute cette route tous les jours du Tbex.

Tbex Killarney, 2017, Irlande

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Journée à Muckross

Mardi, nous sommes parties encore plus tôt pour aller à Killarney en train. Franchement ça a piqué, mais c’était pour la bonne cause. Cette fois, nous avions nos affaires pour rester les jours suivant sur place. Nous avons pu les laisser à notre bed and breakfast avant de nous diriger vers cette 2ème journée de balade (désolée maman).

Cette fois-ci je me suis rendue à Muckross. Le temps était magnifique, le parc aussi, le lac au milieu… J’ai fait 26 bornes au total (OUI !) et je suis rentrée au bed and breakfast sur les rotules. Je vous rappelle qu’on s’était levées à 5h du matin ! Le soir, on est reparties à pieds à la soirée d’ouverture du Tbex, j’avoue que je m’y suis traînée, mais c’était super sympa, en fait. Il y avait tous les acteurs du tourisme local (tourisme… gastronomique, oh yeah). On a goûté à plein de trucs trop bons, du sucré, du salé, du fromage, de la glace… et pour faire passer tout ça, il y avait un spectacle de danse irlandaise par les Celtic Steps. C’était incroyablement bien !! On est resté pour les 2 représentations (qui étaient les mêmes lol), trop d’enthousiasme.

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Muckross, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Soirées d'ouverture, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Soirées d'ouverture, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Soirées d'ouverture, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Celtic steps, Killarney, Irlande, Tbex 2017

Le début du Tbex

Bon c’était pas le tout de s’amuser, on était aussi là pour prouver à ma mère qu’on bossait un peu. Mercredi et jeudi, c’était les conférences. Valérie et moi, on a décidé d’aller à des conférences différentes pour pouvoir couvrir plus de terrain et s’échanger nos notes.

Elle était très branchée SEO et moi plutôt social media. Les conférences sur les médias sociaux avaient lieu à l’étage de l’hôtel, là où il y avait la bouffe et le café gratuit. J’ai même pas fait exprès (promis).

Super bien reçus

A chaque pause déjeuner nous avions rendez-vous dans le restaurant de l’hôtel et un repas nous était servi. Et franchement, ils ne se sont pas fichu de nous ! Nous étions très nombreux, et pourtant, il n’y avait aucune attente lors du service, les gens étaient super sympa avec nous… je n’ai strictement rien à redire là dessus.

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Killarney, Irlande, Tbex 2017

Et super bien logées

Valérie et moi avions réservé un bed and breakfast, la Ros Villa Guesthouse. La propriétaire était vraiment très sympa, elle a tout fait pour nous rendre service.

Le matin, elle nous a emmenées en voiture à l’hôtel / conférence center, elle a filé un coup de main à Valérie quand elle a dû déménager les valises jusqu’à notre hôtel suivant pendant que j’assistais à la closing keynote… franchement, rien que pour ça je recommande son établissement. Et bien sûr pour la qualité de la chambre, la propreté, et le super petit déjeuner !

Un mot sur les conférences

J’ai été agréablement surprise. Les intervenants connaissaient leur sujet, et étaient des « stars » dans leur domaine. Je mets des guillemets car en vrai, j’aime pas trop ce mot. Disons qu’ils étaient très expérimentés et qu’ils gagnaient leur vie dans ce domaine, ce n’étaient donc pas des rigolos qui venaient nous vendre une énième formation sur le web (même si, certains, vendent effectivement des ebook ou des formations en ligne 😉 ). Ils étaient très abordables, répondaient aux questions sans essayer de noyer le poisson et les présentations étaient de qualité. Je dois avouer que sur une ou deux des présentations, je connaissais mieux le sujet que je le pensais, je n’ai donc pas appris grand chose, mais c’était bien de rafraîchir un peu ses connaissances !

Rencontre avec les acteurs du tourisme

Après les conférences, en milieu d’après midi, c’était l’heure de la rencontre avec les acteurs du tourisme, en mode speed dating. Il fallait s’inscrire à l’avance et venir vendre son blog et sa personne pour espérer décrocher des partenariats. J’avoue que c’est la partie qui me fait le moins rêver dans le blogging. C’est un peu comme des entretiens d’embauche où tu dois dire pourquoi t’es meilleur que les autres et pourquoi on devrait te choisir toi pour un blogtrip (« bonjour je suis prête à vendre mon âme ») (eh ça va on sait bien que y’en qui sont prêts à tout).

De plus, j’ai trouvé que beaucoup de marques / offices de tourisme / sites web étaient là plus pour vendre leur truc plutôt que de trouver des partenariats avec des blogueurs qui seraient dans leur cible idéale. Je dois avouer que je n’en ai pas retiré grand chose, mais j’admets une chose : c’est peut être moi qui me suis mal vendue. Je le sais, je suis comme ça, c’est un point sur lequel je travaille. Mais si ça signifie qu’il faille écraser tout le monde et donner des chiffres fakes, c’est mort, je ne sortirai jamais du lot 😉 (eh, ça va, on sait bien que … hein !)

Soirée de clôture

J’ai oublié de vous parler de la « opening keynote » et de la « closing keynote » du Tbex. Sérieux, ça se voyait que c’était fait par des américains ! On était dans un grand auditorium, avec des speakers qui se succédaient sur scène, de la musique, des applaudissements … j’ai presque cru qu’ils allaient venir présenter le nouvel iPhone !

Mais c’était cool car les intervenants étaient intéressants.

Le jeudi soir, nous nous sommes rendu dans un pub pour fêter la fin du Tbex. Après un verre ou deux (ou plus, selon les personnes) on a été écouter un groupe de petits jeunes qui jouaient de la musique irlandaise et j’ai trouvé ça hyper sympa. C’était une bonne soirée. Mais on n’est pas rentré hyper tard car on repartait tôt le lendemain, pour de nouvelles aventures.

Killarney, Irlande, clôture du Tbex 2017

Killarney, Irlande, clôture du Tbex 2017

Et punaise, ça a été une aventure

Valérie avait été sélectionnée pour participer à un trip organisé par le Tbex. Pas moi. En même temps, Valérie a un blog spécialisé sur l’Irlande, ça aurait été hallucinant qu’elle ne soit pas prise ! Son départ se faisait sur le parking du conférence center. Quant à moi, j’avais réservé un bus pour aller à l’aéroport de Dublin pour prendre l’avion jusqu’à Liverpool. Ce bus partait également de cet endroit, à 9h30.

Nous avons donc demandé à l’auberge de jeunesse de nous appeler un taxi pour nous y déposer. Arrivées sur le parking, le taxi discute l’air de rien avec un des mecs du Tbex qui lui dit que le Dublin Coach, mon bus, ne partait pas d’ici, exceptionnellement aujourd’hui. Au même moment, je vois 3 américaines hystériques qui devaient prendre le même bus que moi arriver en courant et nous demandant si elles peuvent monter dans le taxi afin qu’il nous dépose au bon arrêt. Evidemment on a dit ok. J’ai à peine eu le temps de dire au-revoir à Valérie qu’on est reparties à un autre arrêt de bus.

On le sentait pas …

Il était 9h23. Personne à l’arrêt. Pas de bus alors qu’il est censé arriver en avance le temps d’embarquer les gens et les valises. On se dit « ok, pas de panique… ». J’étais un peu stressée, mais j’avais prévu le coup : il y avait un bus à 9h30 et un autre plus tard dans la journée. Mon avion était en fin d’après midi, et je savais que même si je ratais le bus de 9h30, j’arriverais quand même à l’heure avec le bus de midi.

A 9h26, on a vu le chauffeur de taxi revenir à fond la caisse, nous faisant des appels de phare. Il a jailli hors de la voiture, a commencé à charger le coffre avec nos valises en nous disant « MONTEZ, C’EST PAS LE BON ARRÊT JE VOUS EMMENE !!! ».

En fait en repartant, il avait vu le Dublin Coach encore à un autre arrêt et avait demandé au chauffeur de nous attendre le temps qu’il nous récupère. Franchement, il a été sympa de revenir nous chercher car il n’était pas obligé ! Du coup tout est bien qui fini bien, on a eu notre bus et on est arrivées à Dublin en début d’après midi comme prévu.

6 octobre : l’arrivée à Liverpool

En fin d’après midi, j’ai pris mon vol pour Liverpool où j’ai rejoint Laure. Laure, c’est une copine depuis des années, qui vit maintenant en Angleterre. Ca fait à peu près mille ans (bon ok, seulement 5) que je lui dis qu’un jour je viendrai à Liverpool pour visiter. Eh ben voilà, c’est fait, j’y suis, et j’y reste un bout de temps en plus.

Intégration en douceur

Ca m’a fait trop bizarre d’arriver à Liverpool et je ne réalisais pas que j’allais y rester pour de bon. Tout avait été trop rapide, entre le retour du roadtrip, le Tbex qui avait été intense…

Et d’un autre côté, je me suis sentie à l’aise chez Laure quasiment tout de suite, dès le lendemain. Heureusement, d’ailleurs, car ce fut une chose de moins à gérer.

Liverpool…

Les premiers jours m’ont mis dans l’ambiance direct. Il a plu. Et après les 3 mois à 40°C, j’ai expérimenté le froid. J’ai même dit sur Twitter qu’à choisir, je préférais avoir chaud et que je retirais tout ce que j’avais pu dire sur le fait que 45°C dans une voiture sans clim c’était difficile. Parce qu’en fait la pluie c’est déprimant. Je me suis vraiment demandée si j’allais passer l’hiver ici, après l’hiver dernier au Portugal ! Mais bizarrement on s’y fait…

Avant, une belle journée était une journée ensoleillée. Maintenant, je considère qu’il fait beau quand il ne pleut pas, même s’il y a des nuages noirs et du vent.

Liverpool, Angleterre

Albert Docks, Liverpool, Angleterre

Albert Docks, Liverpool, Angleterre

Albert Docks, Liverpool, Angleterre

Albert Docks, Liverpool, Angleterre

D’ailleurs, on s’est pris des tempêtes

Ophelia a fait des siennes dans le coin. Le vent a énormément soufflé, le ciel était couleur sable, c’était très bizarre. La deuxième fois que c’est arrivé (je ne me souviens pas du nom de la 2ème tempête) j’ai dit à Laure « punaise, 2ème tempête en une semaine quand même ! ». Elle m’a répondu « c’est pas exceptionnel, c’est l’Angleterre ». On n’essaie pas de miner le moral des troupes SVP !!

Ah je vous ai pas dit…

Laure et moi, on est des grandes fans de Harry Potter. Sans déconner, on passe nos journées (ou presque) à parler de ça. A théoriser, développer, regarder des vidéos. Le soir au dîner, il est de coutume de nous retrouver face à un film ou des vidéos qui décortiquent l’univers d’HP même si on le connait par coeur. Et croyez-le ou non, on continue à apprendre des trucs !

Soirée DVD, Liverpool, Angleterre

Sinon côté séries

Je ne connaissais pas How I Met Your Mother, et Laure étant une grande fan… on alterne entre vidéos d’HP et binge-watching de la série. Et franchement ? J’adore ! Ca me rappelle Friends, en différent quand même. Me spoilez pas la fin, on n’est qu’à la fin de la saison 2 là !

Découverte de la ville

Ca va, octobre n’a pas été trop horrible. J’ai pu découvrir quelques coins de la ville et elle me plait beaucoup. Laure dit que c’est parce que je suis encore nouvelle, et que tout ce qui m’enthousiasme aujourd’hui finira par passer. J’espère pas. J’aime bien ce sentiment de se dire que tout est joli, exotique même. Au début je trouvais les vieux bâtiments trop gris comme le ciel. Ou les briques rouges trop foncées. Mais en fait j’aime bien, et il n’y a pas que ces couleurs sombres. Il y en a d’autres. Il y a des jolies portes. Des jolis parcs. Je vais m’y plaire.

Liverpool, Angleterre

Cathédrale métropolitaine du Christ-Roi , Liverpool, Angleterre

La Cathédrale métropolitaine du Christ-Roi

Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre

Cathédrale anglicane de Liverpool, Angleterre

La Cathédrale anglicane de Liverpool

Liverpool, Angleterre

Newsham Park, Liverpool, Angleterre

Newsham Park, et les belles maisons qui l’entourent

Newsham Park, Liverpool, Angleterre

Newsham Park, Liverpool, Angleterre

Newsham Park, Liverpool, Angleterre

L’équilibre entre travail et découvertes

Encore une fois, c’est tout l’un ou tout l’autre avec moi. Durant ces 4 premières semaines, j’ai eu du mal à trouver un juste milieu. J’ai passé quasi une semaine enfermée à ne faire que travailler, toute la journée. Alors que je suis dans un nouvel endroit et que je devrais l’explorer à fond ! Qu’est-ce qui m’arrive ?

Je pense que, comme je sais que je vais rester longtemps, je « m’autorise » à ne pas sortir. À prendre mon temps.

Mais pas trop non plus ! Ma nouvelle résolution c’est d’essayer de sortir au moins une à deux heures par jour explorer un nouveau coin de la ville. Résolution que je n’ai pas pu mettre en place la semaine où je l’ai prise car j’ai eu un coup de barre aha ! Mais je vais la tenir !

En plus, Laure travaille la semaine donc on essaie de se caler des sorties le weekend dans des endroits qu’elle veut me montrer. On s’est grave motivées l’autre jour à faire des plans. Pendant novembre et décembre, on ira dans des petites villes du Pays de Galles (ou d’ailleurs) admirer les décorations de Noël. On ira faire des rando. Soit on prendra le bus ou on louera une voiture à la journée pour faire l’aller retour. On fera du couch surfing le samedi soir pour économiser sur l’hébergement. En gros on va bouger nos fesses !

Botanic Garden Liverpool, Angleterre

Le Botanic garden non loin de chez nous. On y va quand on veut faire une balade rapide sans avoir à traverser la ville !

Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre

Sefton park, Liverpool, Angleterre

Sefton Park

Sefton park, Liverpool, Angleterre

Sefton park, Liverpool, Angleterre

Sefton park, Liverpool, Angleterre

Mais pour l’instant …

Pour l’instant je me concentre sur mon retour à Paris. QUOI ?? Nan mais par pour « toujours ». Je refais un aller-retour en France car, avant de décider que j’irai à Liverpool, j’avais prévu un truc en novembre à Paris. J’ai réservé un billet de concert pour Texas à l’Olympia (oui, encore Texas). Et ça tombe bien car je suis venue à Liverpool avec très peu d’affaires car je ne voulais pas m’encombrer pendant le Tbex. Du coup je vais en profiter pour ramener d’autres choses ici. Et voir mes parents. Entre les 3 mois dans les Balkans et le retour express à Paris, on s’est vu … 3 jours, et encore.

Liverpool, Angleterre

Saint George's Hall, Liverpool, Angleterre

Le Saint George’s Hall, il apparait dans les Fantastic Beasts 🙂

Liverpool, Angleterre

Central Library, Liverpool, Angleterre

John Lennon, Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre

Liverpool, Angleterre


Vous pouvez épingler cet article sur Pinterest :

Carnet de #voyages : #Paris, #Irlande, #Liverpool * * #France #Tbex #Angleterre #carnetdevoyage

EnregistrerEnregistrer