Type and press Enter.

3 mois aux USA – Une claque historique dans le Sud

J’ai quelques souvenirs d’école des cours d’histoire sur l’esclavage, de la guerre de Sécession, de la Ségrégation et j’en passe. J’en ai encore plus de la fac car j’ai étudié l’histoire de la Grande Bretagne et celle des Etats-Unis (team LLCE !). Pourtant, en arrivant en Alabama puis en continuant dans le Mississippi et le Tennessee j’ai pris une sacrée claque.

Pourquoi ? La majeure partie de ce que j’ai « découvert » je le savais déjà ! Oui mais c’est pas pareil. En instastories j’ai essayé d’expliquer, à chaud, ce que je ressentais : être dans un musée, regarder des photos, écouter des enregistrements, c’est totalement différent de lire ces histoires dans les livres.

3 mois aux USA - Une claque historique dans le Sud ** #Carnetdevoyage #RoadtripUSA #SudDesUSA #Alabama #Mississippi #Tennessee

Montgomery, Alabama

La première claque a été à Montgomery, Alabama. La ville ? Pas super belle. Normale quoi, ni belle ni moche, une capitale d’Etat sans rien d’extraordinaire. Mais bordel qu’est-ce qu’elle en a vu passer ! Ma première visite a été le musée appelé The Legacy Museum: From Enslavement to Mass Incarceration. Il raconte l’histoire des afro-américains depuis l’esclavage jusqu’à nos jours. Toutes ces bribes d’histoires je les ai apprises, séparément. Mais mises bout à bout, ça fait quelque chose. Ca fait réfléchir. Ca dégoûte. Ca fascine. Ca… ça… empêche de trouver des mots, parfois.

The legacy museum, Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

The legacy museum, Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

Esclavage. Guerre de Sécession. Expériences médicales sur les noirs. Ségrégation. Hôtels, restaurants, transports interdits aux noirs. Humiliations. Lynchages. Combats pour l’égalités menés par des gens admirables. Rosa Parks. Martin Luther King. Fanny Lou Hamer. Hosea Williams. John Lewis. Et j’en oublie des dizaines et des dizaines. J’avais déjà du respect pour Parks, King et les autres, maintenant je me dis qu’ils méritent le Panthéon.

Et aujourd’hui ?

Un jeune afro-américain sur trois aux USA ira en prison à un moment de sa vie. Le plus souvent pour rien. Aujourd’hui, des gosses (noirs hein bien sûr) sont en prison à vie sans possibilité de libération sur parole pour rien, juste parce qu’ils sont considérés comme des « super prédateurs » selon une étude menée dans les années 90 et qui a maintes fois été prouvée … fausse. La soi-disant guerre contre la drogue menée par l’administration de Nixon dont les plus proches collaborateurs reconnaissent aujourd’hui que c’était surtout une excuse pour coller plus de noirs en prison.

Aucun pays n’est parfait, il ne m’appartient pas de jeter la pierre aux USA, car il faudrait qu’on en jette sur pas mal d’autres et c’est pas vraiment le sujet de cet article. On a vraiment besoin d’un nouveau Martin Luther King sérieux.

Eglise de Martin Luther King, Montgomery, Alabama ** #MartinLutherKing #Montgomery #Alabama

Martin Luther King était pasteur dans cette église de Montgomery

Un avant et un après le musée

J’ai passé 4 heures dans ce musée qui compte en tout 2 salles. À tout lire, regarder, écouter. Puis je suis partie au mémorial. Des centaines de noms de victimes afro-américaines. Bien sûr des milliers d’autres sont anonymes. Et quand on voit les dates auxquelles certains « lynchages » ont eu lieu, ça fait flipper. C’était dans les années 50, 60. C’était hier.

Autant te dire que je n’en menais pas large quand je suis ressortie de là. Et je me suis dit que ce voyage dans le sud des USA était une vraie expérience, loin des photos hyper instagrammables et des récits de voyage de rêve qui donnent envie de monter son blog pour voyager gratuitement et devenir influenceur. Au final, à Montgomery, à Jackson, dans l’Alabama, dans le Mississippi, dans le Tennessee, je m’en fous de tout ça. C’est pas mon sujet.

Dans toute la ville, des rappels historiques

Un truc que j’ai adoré à Montgomery, et plus tard dans les autres villes : les panneaux qui indiquent les lieux historiques et ce qui s’y est passé. Pas des trucs marrants, la plupart du temps. Et c’est fou de se dire qu’à l’endroit où on se tient, avant, c’était là où des esclaves étaient vendus (par exemple). Tu regardes autour de toi, cela semble si loin et pourtant toute cette période imprègne encore tellement la société actuelle.

Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

Montgomery, Alabama ** #Montgomery #Alabama

Jackson, Mississippi

Après l’Alabama, direction le Mississippi et sa capitale, Jackson. En chemin je me suis arrêtée à Selma, une autre localité importante dans la lutte pour l’égalité des droits. Bon ok je suis sûre qu’elles le sont toutes plus ou moins.

A Selma a eu lieu le Bloody Sunday le 7 mars 1965. Environ 600 « marcheurs pour les droits civiques » qui voulaient rallier Montgomery ont été arrêtés et violemment attaqués par la police et des citoyens blancs. Environ 70 personnes ont été blessées, certaines sévèrement.

Edmund Pettus Bridge, Selma, Alabama ** #Selma #Alabama

J’étais prévenue, mais quand même

A Jackson, ma première visite a été à nouveau le musée des Droits civiques, couplé au musée de l’histoire du Mississippi. Cette fois j’étais prête, je savais ce que j’allais trouver donc le « choc » si je puis dire a été moins rude. Le Mississippi n’a pas été en reste dans la lutte pour l’égalité. J’ai adoré ce musée, même si bien sûr l’histoire reste tragique : j’ai adoré lire les explications de toutes les actions qui ont été entreprises pour arriver à l’égalité des droits entre les blancs et les noirs. C’était inspirant, encourageant, j’ai trouvé ça cool. Evidemment beaucoup d’histoires restent tragiques. Mais je sais pas, j’en suis ressortie moins bouleversée que la première fois, peut être parce que cette fois j’étais prévenue.

Musée des droits civiques de Jackson, Mississippi ** #Jackson #Mississippi

Musée des droits civiques de Jackson, Mississippi ** #Jackson #Mississippi

Musée des droits civiques de Jackson, Mississippi ** #Jackson #Mississippi

Musée des droits civiques de Jackson, Mississippi ** #Jackson #Mississippi

Dans le Mississippi, j’ai aussi voulu aller à Mound Bayou. C’est une ville qui a été fondée en 1887 par d’anciens esclaves (menés par Isaiah Montgomery et Benjamin Green). Aujourd’hui 98,4% de la population est d’origine africaine, ce qui en fait un pourcentage parmi les plus élevés des Etats-Unis. Fanny Lou Hamer y vivait d’ailleurs. A part quelques plaques historiques, j’avoue qu’il n’y avait pas grand chose à voir dans cette ville. C’est dommage qu’un lieu aussi historique soit aussi peu indiqué, il est assez difficile de trouver des informations sur les endroits à voir (même si elle n’est pas si grande).

Memphis, Tennessee : la boucle est bouclée

Puis je suis arrivée dans le Tennessee. Memphis. Blues, Elvis, tout ça. J’imaginais retrouver un peu de légèreté, c’était sans compter que mon premier arrêt a été le musée des Droits civiques construit pile là où Martin Luther King a été tué. Je me suis pointée un mardi, jour de fermeture du musée, je ne l’ai observé que de l’extérieur mais déjà là j’étais émue. Oui je sais il m’en faut pas beaucoup me juge pas un rien me touche.

Civil rights museum de Memphis, Tennessee - Endroit où Martin Luther King est mort ** #MartinLutherKing #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee - Endroit où Martin Luther King est mort ** #MartinLutherKing #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee - Endroit où Martin Luther King est mort ** #MartinLutherKing #Memphis #Tennessee

Le lendemain je suis revenue pour visiter. J’admets que la plupart des histoires racontées dans ce musée, je les connaissais déjà grâce aux visites précédentes. Par contre je ne m’attendais pas à ce qu’à la fin, on se retrouve à l’endroit où se tenait la chambre qu’occupait Martin Luther King (chambre 306), chambre reconstituée, avec la porte qui menait au balcon où il a été tué. Le rideau était ouvert, on pouvait donc voir exactement où il est tombé. J’étais à quelques centimètres. Ça m’a mis la chair de poule et ce n’était pas dû à la clim de sauvage du musée.

Civil rights museum de Memphis, Tennessee - Endroit où Martin Luther King est mort ** #MartinLutherKing #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee ** #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee ** #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee ** #Memphis #Tennessee

Civil rights museum de Memphis, Tennessee ** #Memphis #Tennessee

Ca a été le point final de mon voyage à travers les droits civiques américains. Quel beau symbole que de le finir dans cet endroit si important ! Je sais que ça paraît très grandiloquent mais j’en retiens des apprentissages, et des moments d’émotion. Des sujets à creuser. Et des questions qui n’auront jamais de réponses : si seulement M. Luther King avait vécu, quelles auraient été ses actions suivantes ? Quel regard aurait-il porté sur l’évolution de la société américaine ? Comment aurait-il commenté l’élection de Barack Obama ?

Si seulement !


Tu peux épingler sur Pinterest :

3 mois aux USA - Une claque historique dans le Sud ** #Carnetdevoyage #RoadtripUSA #SudDesUSA #Alabama #Mississippi #Tennessee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. Ton article est très intéressant, c’est effectivement rare de voir cet aspect historique/”devoir de mémoire” dans les récits de voyages et c’est bien dommage.
    Je trouve cela bien plus humain, intéressant et réel de voir l’émotion que cela t’a donné que de voir les habituelles photos d’instagram sur les mêmes lieux encore et encore 🙂

    1. Merci Jérémy ! J’admets que mon article change un peu mais les carnets de voyage sont toujours un peu plus personnels, j’y prends plus de liberté !

  2. Hello ! Triste réalité en effet qui, personnellement, ne me donne pas vraiment envie de visiter ce coin des Etats-Unis… Je dis souvent des Etats-Unis qu’ils sont un pays contrasté, ça se vérifie encore une fois… Merci pour cette découverte, et à bientôt !

    1. Au contraire je pense que c’est important car il faut vivre avec le passé et bien le connaître pour éviter, autant qu’on le peut, de le reproduire. L’ignorer ne changera rien : il est toujours là. Et oui c’est contrasté… comme tous les pays finalement 🙂

  3. Je l’ai ressenti aussi très fort. Magnifique et poignant.

    1. Merci beaucoup 🙂