Type and press Enter.

3 mois aux USA – Le désert et la montagne

Après avoir eu un peu (juste un peu) froid à Chicago, j’ai pris l’avion direction l’Arizona. J’aurai adoré conduire jusque là, mais le visa Esta ne me permettant de rester « que » 90 jours aux USA j’ai dû faire des choix et revoir mes ambitions à la baisse : Louisiane -> Illinois puis Arizona -> Californie (avec des détours) allait déjà me prendre ces presque 3 mois, j’ai donc dû faire une étape en avion pour ne pas risquer le dépassement (ils rigolent pas ici hein).

3 mois aux USA - Le désert et la montagne ** #Arizona #Utah #Nevada #RoadtripUSA

Hello Arizona !

Me voilà donc à l’aéroport de Phoenix, prête à récupérer une voiture de location qui me mènera à Francisco. Cette voiture, moins chère et donc plus petite que la première (j’ai parlé de cette anecdote dans cet article) me met un peu moins à l’aise.

Je sais, c’est bête : lorsque je me suis retrouvée avec un quasi pick-up j’ai flippé et cru que je n’arriverais pas à manoeuvrer. Finalement au bout de 20 minutes je l’avais adoptée et je l’ai rendue à Bloomington avec regret … et là que j’ai une voiture « à ma taille » ben je la trouve trop petite et j’ai presque l’impression qu’elle n’arrivera pas en Californie AHAHA ! Je crois que j’ai des goûts de luxe maintenant, c’est fichu !

Roadtrip dans l'Ouest Américain ** #Roadtrip #RoadtripUSA

Roadtrip dans l'Ouest Américain ** #Roadtrip #RoadtripUSA

Mais bon, j’ai fait toute la côte de Californie / Vallée de la mort avec une petite voiture de ville en 2010 et San Francisco -> Seattle en Chevrolet Spark en 2014, je peux faire Phoenix -> San Francisco en Mazda. Même pas peur.

Scottsdale

Ma première visite en Arizona a été Scottsdale. J’y ai retrouvé Lauren, une instagrammeuse américaine avec qui j’ai commencé à discuter sur instagram donc, un peu par hasard. Quand on a réalisé qu’on serait en ville au même moment (elle partage son temps entre Scottsdale et Minneapolis) on s’est dit que ce serait sympa de se rencontrer.

Et voilà ! Un petit déjeuner en terrasse au soleil en bonne compagnie c’était le meilleur moyen de démarrer ce séjour en Arizona.

Parce qu’il fait chaud !

Au cas où tu ne l’aurais pas encore vu sur instagram (tu n’y mets pas du tient, je le répète tous les jours) : il fait chaud en Arizona même si on est fin octobre. Genre il fait 30°C. Le pa-ra-dis (pour moi). En plus c’est une chaleur sèche ce qui me change de l’humidité à 83% de Louisiane où tu nages quasiment dans l’atmosphère. 10 minutes après mon arrivée je me suis dit « je sais où je vais passer mes hivers dorénavant » (et j’rigole même pas).

Scottsdale, Arizona ** #Scottsdale #Arizona

Scottsdale, Arizona ** #Scottsdale #Arizona

Scottsdale, Arizona ** #Scottsdale #Arizona

Scottsdale, Arizona ** #Scottsdale #Arizona

Phoenix, une petite déception

Je ne sais pas pourquoi je rêvais de visiter Phoenix. Une capitale d’état au coeur du désert, les tempêtes de sable spectaculaires qu’on voit parfois à la télé, et puis l’Arizona quoi. Du coup quand on me disait que ce n’était pas si ouf que ça, je faisais la sourde oreille et je disais que j’irai quand même.
Ouais bah en fait … c’est pas si ouf que ça. Au moins je me serai fait ma propre opinion !

Je crois qu’y aller un dimanche n’était pas une bonne idée, mais je ne contrôle pas toujours les jours de la semaine où je serai à tel ou tel endroit : des dimanches il y a une fois par semaine (bravo Einstein) et je ne peux pas rester enfermée ces jours là. Mais bon Phoenix même si c’est une grande ville, c’est mort le dimanche. Je n’ai pu faire aucune activité, j’ai vu quelques bâtiments sympa et j’ai cru qu’un truc intéressant se passait à la bibliothèque : il y avait du monde, des affiches, j’ai cru que c’était l’événement du siècle et en fait non c’était un truc pour les élections qui arrivent. Bon bah tant pis. Retour à la base.

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

Phoenix, Arizona ** #Phoenix #Arizona

700 kilomètres plus tard : hello l’Utah !

La veille de mon départ pour Monticello en Utah j’ai eu un mini break-down en pensant aux 700+ kilomètres qui m’attendaient. Je n’ai pas peur de conduire : j’adore ça. Je n’ai pas peur des longues distances : je l’ai déjà fait. Mais je ne sais pas pourquoi … je crois que je m’étais habituée à une voiture plus imposante et plus costaud, et là dans une Mazda plus petite, je me sentais beaucoup moins sûre de moi.

Mais j’ai déjà fait pire …

En France je conduis une C3 (premier modèle, elle a 14 ans !) et j’ai fait l’aller-retour Paris / Portugal et Paris / Balkans avec. Alors quoi, 700 km dans une Mazda ? Je devais pourtant faire ça les doigts dans le nez ! Ca m’arrive parfois de devoir m’appliquer mes propres conseils, ceux que je donne parfois aux gens qui me disent qu’ils ont peur de se lancer dans un projet. Pourquoi penser au pire (sachant qu’il peut ne pas se produire) ? Et même s’il arrivait un pépin … tu ne crois pas que tu serais tout à fait capable de le régler ? On est capable de beaucoup plus qu’on le croit, et on ne le sait pas avant d’avoir essayé.

Alors voilà le lendemain je suis montée dans cette voiture et j’ai défoncé les 700 km. Même pas mal.

Monument Valley

Sur le chemin de mon hôtel j’ai vu Monument Valley. J’étais pile poile sur la route mythique avec la vallée au fond, celle que l’on voit partout sur internet (et dans Forrest Gump si ça te parle). Forcément c’est plus haut que dans l’Arizona, il faisait donc plus froid et en plus il pleuvait. Je m’en fichais : je suis sortie en courant de la voiture, en t-shirt, par 5°C sous la pluie et j’ai regardé, regardé, regardé pour que ça s’imprime bien dans mon cerveau. J’y étais punaise !

Le 2ème rêve du voyage

Y’a plein d’endroits au monde que je rêve de découvrir, et durant ce voyage, il y en avait 2 en particulier. Enfin, je suis très contente de tout ce que j’ai vu et fait. Mais le but de ces 3 mois aux USA c’était quand même la Nouvelle Orléans et Monument Valley. Nola, ça s’est fait en septembre et c’était merveilleux. Monument Valley c’était là, en octobre, et c’était merveilleux aussi.

Monument Valley, Arizona ** #MonumentValley #Arizona

Sous le soleil

J’y suis retournée le lendemain sous un temps magnifiquement froid. La vue était superbe et c’était un beau moment. J’y ai pris les rares selfies du voyage, comme me l’a fait remarquer Agathe : je ne me prends jamais en photo, je ne demande pas aux gens de me prendre ici ou là en photo. Je ne m’aime pas trop en photo et puis on s’en fiche un peu non ? Je sais que j’étais là, j’aime autant voir le paysage quand je regarde mes souvenirs ! Mais là c’était différent, je voulais ma tronche avec Monument Valley en arrière-plan. C’est dire si l’endroit était spécial pour moi.

Monument Valley, Arizona ** #MonumentValley #Arizona

Monument Valley, ça secoue

Après avoir payé les 20 dollars à l’entrée, je me suis engagée sur la piste. Même si je suis réconciliée avec ma petite voiture, c’est la plus grosse que j’aurai aimé avoir à ce moment là. Car si le chemin est plutôt court, j’ai mis un temps infini à aller jusqu’au légendaire point de vue tant le chemin est cabossé, caillouteux, bombardé. Mais la vue au bout vaut tellement le coup !

Monument Valley, Arizona ** #MonumentValley #Arizona

Les montagnes de La Sal

Le lendemain je suis restée côté Utah cette fois-ci et je suis allée à une centaine de km de Monticello : les montagnes de La Sal. Il y avait une scenic route que je voulais prendre, et encore une fois : punaise que c’était beau ! L’Utah c’est vraiment THE place à découvrir, parce qu’à l’Ouest des USA il n’y a pas que ces parcs nationaux (magnifiques au demeurant) il y a aussi des endroits un peu moins connus (enfin en tout cas moi je ne connaissais pas). Cette journée dans la montagne m’a donné envie de revenir en Utah et de parcourir cet état en long en large et en travers.

La Sal, Utah ** #Moab #Utah #LaSal

La Sal, Utah ** #Moab #Utah #LaSal

La Sal, Utah ** #Moab #Utah #LaSal

La Sal, Utah ** #Moab #Utah #LaSal

La Sal, Utah ** #Moab #Utah #LaSal

Retour en Arizona, à Page

Je me balade entre les deux états, puisqu’après Monticello (UT), Monument Valley (AZ), La Sal (UT) c’est à Page que j’ai posé mes valises pour 2 jours.

Petit problème de fuseau horaire

Il y a 1h de décalage entre l’Utah et l’Arizona et j’ai eu du mal à me rentrer ça dans le crâne. Ce qui fait que quand je suis arrivée à Page pour faire mon checkin au motel, j’étais 1h en avance puisqu’on avait reculé. Damned. Dire qu’après je remonte probablement en Utah … si c’est pas du voyage temporel ça !

Comment aller à Page sans visiter Antelope Canyon?

Les photos de ce canyon me font rêver sur Instagram. Le truc c’est que je ne savais pas que la visite était si chère : 60 dollars. Déjà ça, ça m’avait refroidie grave. Mais quand j’ai vu que de toute façon il y avait 3 jours d’attente car c’était plein (hors saison !!) ben … finalement pas de regret. Enfin si : je n’aurai pas vu de mes yeux cette merveille. Mais 60 dollars quoi ! Ne nous méprenons pas, je suis totalement pour payer les visites et les guides, mais je ne m’attendais pas à ça.

Horseshoe Bend

Un autre truc que je voulais absolument voir c’était Horseshoe Bend, le fameux endroit où le fleuve Colorado fait une boucle en forme de … fer à cheval, bien sûr. Alors ça par contre c’est gratuit (yay) et facile d’accès. Et il y a même des barrières pour les gens comme moi qui panique en hauteur : apparemment c’est nouveau depuis cette année. Mais pour ceux qui s’inquiète de savoir si ça ne dénature pas le site, pas d’inquiétude : la barrière n’est pas tout le long, et il y a toujours des endroits où tu peux t’approcher du bord pour te faire peur (sans tomber c’est mieux).

Horseshoe Bend, Arizona ** #Arizona #HorseshoeBend

Le Grand Canyon

Ahhhh alors ça. Tout le monde en fait tout un plat alors j’ai décidé d’y aller. Il y avait un peu plus de 2h de route depuis Page, mais j’ai tout de même décidé de faire l’aller-retour et de ne pas dormir sur place. Tout simplement parce que loger dans le parc ou proche, c’est plus cher (et que les trucs les moins chers étaient soit fermés pour la saison soit pleins). Donc tant pis, j’ai pris mon courage à 2 mains, beaucoup de café et j’ai roulé.

Une merveille de la nature

Franchement le Grand Canyon ça envoie du lourd il faut pas mentir. C’est une vraie merveille de la nature, même sous un ciel un peu voilé en début de journée. Impossible de rendre justice à ce site en photo : les reliefs sont un peu écrasés, c’est moins grandiose … c’est vraiment un endroit à venir voir de ses propres yeux au moins une fois dans sa vie ! Et je suis contente d’avoir eu l’opportunité de le faire.

Grand Canyon, Arizona ** #Arizona #GrandCanyon

Direction l’Utah, encore

Après Page, j’ai voulu me rapprocher de Bryce Canyon et j’ai choisi un airbnb à Cedar City. Je ne dis pas que le fait que 2 chiens habitent sur place a motivé mon choix mais presque 😉 ils sont adorables en plus. On est devenu très bons amis.

Sur la route de Cedar City, j’ai décidé de m’arrêter à Kanab car ça ressemblait à un village de cow boy. Ca m’a fait sourire, j’ai trouvé ça tellement cool. Du coup c’est là que j’ai décidé de prendre mon petit déjeuner.

Quelle vie !

Je me suis installée en terrasse, on était le 5 novembre, et il ne faisait pas froid.
J’étais dans un endroit trop cool, en voyage depuis plus de 2 mois à découvrir des sites magnifiques. Et là je me suis dit punaise elle est cool ma vie.
Attention je ne dis pas qu’elle est tout le temps facile ou tout le temps cool. Des fois y’a des trucs qui me cassent les pieds comme tout le monde. Des fois j’ai des sueurs froides financières. Des fois les gens me font cxxx. C’est la vie quoi. Mais j’ai la chance de pouvoir choisir mon style de vie, choisir où je vais, quand je veux, comme je veux, sans personne sur mon dos pour me dire qu’il faut revenir bosser. Je me disais que je ferai tout pour que ça dure parce que cette liberté est enivrante et addictive.

Bryce Canyon

Avant d’aller à Bryce, j’avais dit que le Grand Canyon était l’un des plus beaux sites que j’avais vu. Erreur. C’est Bryce. J’ai été … simplement époustouflée. Les hoodoos, la descente dans l’amphithéâtre (et la remontée) tout était parfait. Le temps? Pas un nuage dans le ciel. La journée parfaite en somme.

La balade sur le Rim qui longe le canyon offrait des points de vue extraordinaires. Franchement, une des journées marquantes de ce roadtrip restera ce parc national, pour moi l’un des plus beaux de l’Ouest américain (avec Crater Lake en Oregon !).

Bryce Canyon, Utah ** #Utah #BryceCanyon

Bryce Canyon, Utah ** #Utah #BryceCanyon

Cedar City

Lors de ma journée « pause » à Cedar City, j’ai voulu passer une journée justement un peu tranquille. Je me suis rendu compte que cela faisait plusieurs semaines que je me levais tous les jours à 6h (même le dimanche ahah) pour aller courir à droite à gauche, visiter, aller dehors, etc… franchement j’avais besoin d’une pause. Quand on est en voyage, on se met la pression : il faut tout le temps être actif, en mouvement, visiter, faire des trucs … mais sur la durée, c’est impossible de tenir : on n’est pas des machines !

Du coup ce matin-là j’ai dormi super tard (8h30 mdr ceux qui me connaissent savent qu’avant, c’était encore bien trop tôt pour moi !) et j’ai décidé ensuite d’aller prendre mon petit dej dehors, sans courir, sans préparer de planning de fou furieux.

Résultat ? J’ai passé la moitié de la journée dans ce café super sympa et à part l’université de la ville que j’ai traversée pour y aller et en revenir, je n’ai rien vu de Cedar City. Et c’est pas grave. On ne peut pas tout voir, pas tout faire.

Direction le Nevada

Le matin où j’ai quitté l’Utah il faisait -4°C. Pas du tout les températures nécessaires à ma survie, j’ai donc mis les voiles vers d’autres cieux plus cléments, j’ai nommé le Nevada. Henderson pour être précise, à 30 km de Las Vegas où les airbnb sont largement moins chers que les hôtels sur le Strip. Bien sûr on n’est pas au coeur du délire de Las Vegas mais vu les économies que ça permet de faire, je mentionne cette information au passage !

Lorsque je suis arrivée, j’ai vu aux infos (que je ne regarde pas trop, mais là je ne sais pas pourquoi : je l’ai su) qu’il y avait des incendies apocalyptiques en Californie, ma prochaine et dernière étape.

Alors au début j’ai essayé de ne pas trop y penser en me disant que ça irait, en espérant aussi que les gens qui vivent en Californie ne seraient pas trop impactés … bon il a fallu se rendre à l’évidence, les populations ont été bien touchées, j’ai lu des témoignages glaçants. Et pour ma part, je ne souhaitais pas prendre de risques, du moins grave (me retrouver coincée) au pire (me mettre en danger). J’ai donc vérifié la situation et il semblait que les parties où je devais me rendre étaient safe.

Las Vegas

Bon avec tout ça j’avais 2 jours à « occuper » en attendant que ça se calme un peu à l’Ouest, et j’ai d’abord été à Las Vegas. Ce n’était pas spécialement une étape que j’avais envisagée, je m’étais dit que j’irai juste au lac Mead. Mais bon je me suis aussi dit que ça faisait 8 ans depuis mon dernier passage et que la ville avait dû changer.

La crise ? Pas à Vegas !

Soit j’ai la mémoire courte, soit les nouveaux hôtels, centres commerciaux et compagnie ont poussé comme des champignons en 8 ans ! La crise, la crise … elle n’existe pas ici car qui dit constructions dit qu’il y avait de la demande, et des gens pour consommer tout ça. C’est ce paradoxe qui m’a toujours fascinée à Las Vegas, et pas dans le bon sens du terme : côtoyer exactement au même endroit l’extrême richesse et l’extrême pauvreté. D’un côté les milliards par jour qui se jouent et de l’autre les gens qui dorment dans la rue. Las Vegas c’est un peu un concentré de l’humanité au même endroit avec tous ses excès, ses bons et ses mauvais côtés. C’est dérangeant, fascinant, flippant.

Enfin en tout cas les 12 km arpentés sur le strip m’ont rappelé de bons souvenirs et fait découvrir de nouveaux hôtels. C’était une bonne journée.

Las Vegas, Nevada ** #Nevada #LasVegas

Valley of Fire

La Valley of Fire est située non loin de Las Vegas, et ce parc doit son nom à la couleur de ses roches en grès. C’est assez petit et une journée suffit à en faire le tour. J’ai bien aimé, mais je n’ai pas trouvé ça aussi extraordinaire que Bryce Canyon par exemple. Disons que puisque j’étais dans le coin, c’était une visite sympa à faire !

Valley of Fire, Nevada ** #Valleyoffire #Nevada

Et après ?

Après direction la Californie, je vous en parlerai dans le prochain carnet de voyage. Avec les incendies mentionnés plus hauts, je m’attends à devoir changer l’itinéraire prévu … je ne pensais pas avoir ce genre de situation en novembre ! Ce qui prouve à quel point la Californie est une terre aride … suite au prochain épisode !

Tient des photos de Mesa pour finir parce que c’était joli quand même :

Mesa, Arizona ** #Arizona #Mesa

Mesa, Arizona ** #Arizona #Mesa

Mesa, Arizona ** #Arizona #Mesa

Mesa, Arizona ** #Arizona #Mesa


Tu peux épingler sur Pinterest :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. Oooh, Crater Lake, ça m’a surprise de le voir mentionné et de beaux souvenirs me sont remontés d’un coup ! Mais tes photos de l’Utah, et de Bryce Canyon en particulier, sont sublimes… Merci pour les stories, aussi ! 🙂

    1. Ah oui moi j’ai pas oublié Crater Lake <3
      Bryce incontournable si tu peux t'organiser ça ! Sinon ben il faudra qu'on y aille ensemble oh lala quelle corvée :-p

  2. Une belle épopée ! Merci pur le récit. Je suis d’accord avec toi : Bryce Canyon, c’est encore plus beau que le Grand Canyon. J’adore les hoodoos, ces couleurs orangées et le fait qu’on peut s’y balader facilement. J’avais bossé 3 mois dans le principal magasin de souvenir du Grand Canyon (j’ai écris un article sur mon blog à ce sujet si ça t’intéresse). A l’arrivée, comme toi, je l’ai trouvé voilé, aplati. Mais quand tu descend dedans, et surtout quand vient le moment de remonter, tu comprends sa grandeur. Tu vois toutes les strates géologiques et tes jambes s’en rappellent !

    1. Ah c’est vrai tu as bossé là c’est super intéressant comme expérience!
      Je n’ai pas eu l’occasion de descendre je n’ai pas eu le temps c’est dommage d’ailleurs 🙂 je vais voir ton blog !

  3. Vraiment chouette ce Road trip – et différent- ça donne envie!
    Hâte de lire la suite en Californie 🙂

    1. C’est super gentil merci beaucoup !